06 avril 2015

Renault 5 TL (1972-1979)

Renault5av

Renault5av1

Renault5pf

Renault5ar1

Renault5ar

Renault5int
(Saint-Jean-de-la-Blaquière, Hérault, août 2012)

Dans l'histoire de l'automobile de l'après-guerre, la Renault 5 aura marqué les esprits. Cette petite citadine polyvalente n'avait à l'époque pour seule concurrente que la Fiat 127 et la Peugeot 104. Sans s'en inspirer directement, elle est venue non seulement marcher sur leursplate-bandes, mais encore dominer totalement le marché grâce à un certain nombre d'innovations.

Renault entre dans le marché de la petite citadine pour la première fois. Mais pour ne pas alourdir les coûts de production, et donc le prix de la voiture, la Régie va s'inspirer de quelques recettes éprouvées. La plate-forme est directement reprise de la Renault 4, y compris le moteur 782 cm3 à arbre à cames latéral avec sa boite en porte-à-faux avant dont la commande passe par une tringlerie qui enjambe le moteur pour finir au tableau de bord, tout comme sur la R4. Comme pour la Renault 4, le pot d'échappement souffle sur la roue arrière gauche. Les suspensions sont aussi identiques, avec les barres de torsion arrière impliquant deux empattements différents à droite et à gauche. Elle possède également les mêmes roues. Autre reprise : le hayon arrière qui a tant réussi à la Renault 4, à la Renault 6 et à la Renault 16. La 5 devait emboiter le pas. La réussite sera telle que plus aucune voiture à deux volumes n'est vendue sans hayon de nos jours. Ainsi avec un coffre de 270 litres, le volume est porté à plus de 900 litres banquette rabattue. La polyvalence, c'est l'atout de la Renault 5. En comparaison, ni la 104 ni la 127 ne disposaient d'un hayon... Tant Peugeot que Fiat finiront par adapter leur citadine à cette exigence... dix ans plus tard.

En guise d'innovation, la R5 est la première voiture équipée de pare-chocs en polyester et non en métal chromé. Renault invente là le concept du bouclier, à l'avant comme à l'arrière. Là encore, il faudra près d'une décennie avant que la concurrence ne l'imite. Pour limiter les coûts, la voiture ne possède aucune baguette chromée, et emprunte ses enjoliveurs à la Renault 12 avant de les perdre pour la saison 1975. Mais la principale nouveauté et l'absence de poignée de porte à l'extérieur. Seul un bouton et le barillet de fermeture figurent sur la porte. La carrosserie comporte une encoche pour glisser la main afin d'enfoncer le bouton de porte en se servant du pouce.

A côté de la version de base, une version TL est également proposée. C'est la première fois que Renault sort un modèle avec deux types de finition dès le départ. La TL bénéficie de plus d'équipements comme des sièges inclinables, une tablette arrière, une lunette arrière dégivrante et surtout de véritables accoudoirs en lieu et place des simples lanières qui font office de poignée intérieure. Le moteur est également plus performant, dérivé de celui de la Renault 8. Avec 956 cm3 et 47 chevaux contre 34, il permet enfin d'envisager de doubler un camion sans prendre de risques. Elle profite même de freins à disque à l'avant. En 1974, la 5 LS reçoit le moteur de la 12 TS et ses 64 ch transfigurent la voiture tandis que la Renault 5 L devient "Renault 5" tout court et troque le moteur de 782 cm3 contre celui de 845 cm3 que l'on retrouve dans la Renault 6.

En 1975, la Renault 5 reçoit une nouvelle planche de bord au dessin plus lisse. Le levier de vitesse passe du tableau de bord au plancher (notre modèle).

En 1976, la gamme se diversifie. En 1976, la GTL s'insère dans la gamme en adoptant le moteur de la LS dégonflé pour être plus souple et économique. Elle se distingue par des baguettes latérales en polyester qui prolongent les pare-chocs et ceinturent le bas de caisse. A cela viennent s'ajouter des feux de recul de chaque côté de lampes d'éclairage de la plaque minéralogique et un essuie-glace arrière. L'échappement se fait par l'arrière contrairement à la 5 et la 5 TL qui ont un échappement latéral sur la roue arrière gauche. La LS devient TS par la même occasion. C'est aussi la lancée de la Renault 5 Alpine. En 1978, la Renault 5 automatique est lancée et en juillet 1979 c'est l'arrivée de la version 5 portes.

1979 est aussi l'année de la seconde phase de la Renault 5. L'intérieur est totalement refondu avec une nouvelle planche de bord inédite et fonctionnelle, et une sellerie aux sièges "pétale" fort confortable. A l'extérieur, très peu de changements interviennent. La TL adopte une version 1108 cm3 du moteur Cléon qui lui permet de voir sa puissance maintenue à 45 ch, mais en améliorant le couple et la consommation moyenne.

En 1981, la 5 Alpine Turbo réhaussera le niveau de performances de la 5 Alpine, et une version plus luxueuse de la TS est baptisée TX. En 1984, les dernières versions sont écoulées sous l'appelation "5 Lauréate" avant de céder la place à la Renault Supercinq. En définitive, Renault aura posé les bases de la citadine et dominé le marché malgré l'arrivée de la Peugeot 205.

Ici le blog d'un passionné de la Renault 5 : larenault5.canalblog.com

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Culasse en alliage léger
Puissance fiscale : 5 CV
Cylindrée : 956 cm3
Alésage X course : 65 x 72 mm
Taux de compression : 9,25:1
Vilebrequin : 5 paliers
Puissance maximale : 44 ch à 5500 tr/min
Couple maximal : 6,4 mkg à 3500 tr/min
Distribution : arbre à cames latéral
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : carburateur simple corps Solex 32
Type de transmission : traction
Boite de vitesses manuelle à 4 rapports
Direction à crémaillère
Diamètre de braquage : 9,7 m
Suspension av : roues indépendantes, barres de torsion longitudinales, ressorts hélicoïdaux
Suspension ar : roues indépendantes, barres de torsion transversales, ressorts hélicoïdaux
Longueur : 350 cm
Largeur : 152 cm
Hauteur : 140 cm
Empattement : 240 cm
Pneus av : 135 SR 13
Pneus av : 135 SR 13
Freins av : disques (183 mm)
Freins ar : tambours (180 mm)
Vitesse maximale : 137 km/h
Capacité du réservoir : 41 litres
Consommation moyenne : 7,2 l/100 km
1000 m D.A. : 39,5 s
Volume du coffre : 270 litres
Poids : 760 kg

Posté par Zorglub34 à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Renault 5 TL (1972-1979)

Poster un commentaire