01 mai 2010

Renault 12 TS phase I (1972-1975)

Renault12TSp1av2

Renault12tsp1prof

Renault12tsp1ar2
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2008)

En 1972, alors que le succès de la Renault 12 TL est grandissant, Renault insère dans sa gamme une nouvelle version plus sportive venant occuper le créneau créé par la Renault 8 S. Le bloc d'origine est conservé mais il lui est attribué un carburateur double corps qui porte la puissance à 60 chevaux. La voiture atteint alors la vitesse maximale de 150 km/h.

Peu de choses distinguent extérieurement la TS de la TL, à part les jantes Gordini et joncs chromés qui jalonnent le flanc de la voiture. Des feux longue-portée sont sur le pare-choc en 1972 puis ils sont intégrés au bloc optique principal dès l'année suivante dans un système de réflecteurs qu'on nomme "phare kongourou". A l'intérieur, les sièges sont "intégraux", avec un appuie-tête ajouré à partir de 1975 hérité de la Renault 5 TS. On n'est pas encore dans le siège baquet mais ça s'en rapproche. En perdant leur accoudoir les passagers gagnent une console centrale. Le frein à main migre entre les deux sièges. Le tableau de bord reçoit des équipements supplémentaires comme le compte-tour, un thermomètre pour le liquide de refroidissement.

Cette version connaître un grand succès pour toute une clientèle qui hésitait à franchir le pas en achetant une Renault 16, plus cossue. Son prix, sa polyvalence, ses performances aideront la Renault 12 à être la voiture la plus vendue en France mais aussi à être la voiture française la plus vendue à l'étranger, devant la Citroën GS, la Peugeot 204 ou la Simca 1100. Restylée en 1975, elle sera produite jusqu'en 1980 et remplacée par la Renault 18.

Fiche technique :

Type du moteur    4 cylindres en ligne
Energie     Essence
Disposition    Longitudinal avant
Alimentation     Carburateur double corps
Distribution     Arbre à cames latéral
Nombre de soupapes     2 par cylindre
Alésage X Course     73 x 77 mm
Cylindrée     1289 cm3
Compression     9,5 : 1
Puissance     60 ch à 5500 tr/mn
Couple     10 mkg à 3500 tr/mn
Boite de vitesse     4 rapports
Puissance fiscale    7 CV
Type    Traction
Antipatinage    Non
ESP    Non
Direction    Crémaillère
Suspensions Av    Parallélogramme déformable
Suspensions Ar    Essieu rigide, ressorts
Freins avant    Disques
Freins arrière    Tambours
ABS    Non
PneuAv    145 x 330
PneuAr    145 x 330
Longueur    434 cm
Largeur    163 cm
Hauteur    143 cm
Poids    900 kg
Vitesse max    150 km/h
0 à 100 km/h    16,5 s
400 mètres DA    20 s
1000 mètres DA    37,2 s
Réservoir    50 litres

Posté par Zorglub34 à 09:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Renault 12 TS phase I (1972-1975)

    ajourés ou pas les sièges

    Merci de votre article consacré à la Renault 12 dans sa version TS. Sans surtout chercher à me montrer désagréable, je tiens juste à vous faire remarquer un détail d'importance mineure. Oui, c'est avec l'année modèle 1973 que Renault présente une version "tourisme sport" TS de sa R12. Sur le plan marketing, elle vient compléter la gamme R12 sur le même segment que l'avait fait en 1969 la R8 "S". Ces deux modèles présentaient une approche de la grande soeur sportive "siglée et préparée par le Sorcier GORDINI, tout en restant dans des puissances fiscales qui permettaient de séduire le plus grand nombre...Vous avez parfaitement présenté le modèle en laissant par contre passer une petite erreur. C'est au sujet des sièges avant ; ils étaient,(c'était une première) de forme integrale, en effet, mais ils n'ont pas été tout suite à appuie tete ajouré... Ce n'est qu' avec la sortie de la R5 TS en 1975 que l'on verra apparaitre les sièges intégraux a appuie tete ajouré. J'ai été l'heureux propriétaire des deux modèles, je parle donc " en connaissance de cause".. Et pour finir, je garde présent en mémoire les réflexions désagreables des passagers arrière de ma Renault 12 TS qui "se plaignaient" de ne pas voir la route... ( souvent ma belle mère...ce qui lui permettait de raler.... un peu plus.. Pour etre sérieux, les ingenieurs de Renault ont choisi ensuite de faire évoluer le modèle de siège avant car dans la R5 la place arrière était déja plus réduite plus compacte et l'enjeu aura sans doute été de ne pas trop isoler les passagers... ( NB le modèle R5 LS etait lui équipé des sièges des versions normales...)J'espère ne pas avoir été trop long, ou trop pénible à lire... Bien cordialement
    V

    Posté par Piano61, 18 septembre 2011 à 21:44
  • Renault 12

    en 1972 alors que j ' avais 11 ans , le voisin de ma grand mère venait d acheter une R 12 . j ai tout de suite aimé cette voiture , mais en 1983 quand j ai obtenu mon permis j ai commencé par des Citroën , des simca c est en 1984 que j ai acheté ma première R 12 une TS de 1977 grise métal , je l ai vendu fin 1985 , la seconde fut une L de 1980 , que j ai équipé TS marrant cette phase II avec le tableau de bord de la phase 1 , seul différence un bouton poussoir pour la ventilation , et le réglage des propulseurs d air comme la phase II , revendu en 1995 pour acheté une TL de 1976 comme neuve avec 64.000 km d origine , une TL de 1975 entre deux mais parti à la casse , puis celle de 1976 rongé par la rouille , fut remplacé en 2010 par une TL de 1974 que j ai rénové de A à Z et fait peindre en 2012 . MA R 12 suscite des convoitises , et retourne bien des têtes

    Posté par thierry, 09 juillet 2015 à 14:18
  • Optiques Cibié HR F2 205

    Bon soir,

    Je cherche optiques Cibié HR F2 205 pour Renault 12 TS de 1975

    Merci

    Manuel

    Posté par Manuel, 14 février 2016 à 21:19
Poster un commentaire