15 janvier 2013

Renault 16 TS automatique (1970-1975)

Renault16TSautoav

Renault16TSautoav1

Renault16TSautoav2

Renault16TSautoar1

Renault16TSautoar
(Le Trait, Seine-Maritime, mai 2011)

Après la TS née en mars 1968, Renault propose en 1969 la TA - à boite automatique, donc - qui profite du moteur de 1565 cm3 mais avec une culasse ordinaire de Renault 16. L'association de ces deux éléments mécaniques réduit malheuresement la puissance à 67 ch. En septemebre 1970, Renault propose enfin d'adapter la boite auto sur n'importe quelle finition. Terminé le choix entre le confort ou la puissance et la Renault 16 TS automatique jouit enfin du moteur 82 ch de la Renault 16 TS ! Par la même occasion, la face arrière est modifiée et le bandeau noir est prolongé jusqu'au extrêmités et les nouveaux feux font leur apparition. Le lettrage ne changera qu'ensuite, comme l'atteste ce modèle de décembre 1971. D'ailleurs ce n'est qu'en septembre 1971 que sont supprimés les répétiteurs de clignotants sur les ailes et que la mention "automatic" fait son apparition à côté du catadioptre droit.

A l'intérieur, la 16 TS auto jouit des mêmes équipements que la TS, y compris les vitres électriques. Le levier de vitesses est toujours situé derrière le volant et son maniement n'est pas des plus aisés, d'autant que le répétiteur de rapport enclenché est assez mal placé. Mais, justement, une boite automatique, c'est fait pour ne pas se soucier du levier. Cette boite conçue par Renault allie un coupleur hydraulique à une commande électronique, une technique d'avant-garde. Un calculateur compare les données concernant la vitesse de la voiture, le régime moteur, l'accélération souhaitée par le conducteur (ouverture du carburateur)  et choisit le rapport le mieux adapté. Pour donner une idée, la boite n'enclenche le troisième et dernier rapport qu'à la vitesse de 115 km/h ! Elle est réputée pour être aussi douce que ses temps de passage sont rapides. Avec trois rapports seulement, les performances s'en ressentent avec seulement 159 km/h en pointe, mais ce n'est pas ce que recherche l'amateur de boite automatique qui préfère le confort d'une allure de croisière régulière. Mieux, à vitesse comparable, la Renault 16 TS auto est plus économe en carburant que la TS.

En revanche le freinage appelle quelques critiques, des freins mieux dimensionnés auraient sans doute amélioré le travail supplémentaire engendré par l'absence de frein moteur.

Maintenue au catalogue jusqu'en septembre 1975 (soit un an avant la disparition de la TS), la boite automatique sera aussi reprise par la Renault 16 TX. Mais on la retrouvera également ensuite dans bien d'autres modèles, tels que la Renault 12, très rarement dans les Renault 15 et 17 ou la Fuego, plus fréquemment dans la Renault 18 et même dans la Renault 5 ! Le peu d'intérêt en Europe pour les boites automatiques fait de ces voitures des modèles difficiles à revendre. Pourtant, tous ceux qui ont connu des embouteillages ou ont circulé dans une grande ville avec une boite automatique savent le confort de ne pas passer sa vie le pied gauche enfoncé. La multiplication des boites séquentielles et semi-automatique qui font disparaître les pédales d'embrayage donne peu à peu raison à Renault qui, encore une fois, a eu raison trop tôt.

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : 9 CV
Cylindrée : 1565 cm3
Alésage x course : 77 x 84 mm
Taux de compression : 8,6:1
Vilebrequin : 5 paliers
Puissance maximale : 82 ch à 5750 tr/min
Couple maximal : 12,5 à 3500 tr/min
Distribution : arbre à cames latéral, soupapes en tête, culbuteurs, entraînement par chaîne
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : carburateur double corps inversé Weber
Type de transmission : traction
Boite de vitesses automatique à 3 rapports
Direction à crémaillère (4 tours)
Diamètre de braquage : 10 m
Suspension av : roues indépendantes, quadrilatères déformables, barres de torsion, ressorts hélicoïdaux
Suspension ar : roues indépendantes, bras tirés, barres de torsion, barre antiroulis, ressorts hélicoïdaux
Longueur : 425,7 cm
Largueur : 164,8 cm
Hauteur : 145,5 cm
Empattement : 265 cm à droite, 271,7 cm à gauche
Voie av : 134,2 cm
Voie ar : 129,2 cm
Garde au sol : 19,5 cm
Pneus av : 155 R 14
Pneus ar : 155 R 14
Freins av : disques
Freins ar : tambours
Vitesse maximale : 159 km/h
0 à 100 km/h : 15,5 s
400 m D.A. : 20 s
1000 m D.A. : 37 s
Capacité du réservoir : 50 litres
Poids : 1080 kg

Posté par Zorglub34 à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Renault 16 TS automatique (1970-1975)

Poster un commentaire