21 août 2018

Renault 17 TS (1976-1979)

Renault17_TS_3

Renault17_TS_1

Renault17_TS_2
(Cognac, Charente, avril 2002)

Renault17TSav

Renault17TSar
(Auto-Moto-Rétro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2008)

Renault17TSdecav

Renault17TSdecpf
(Caux-Rétro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2014)

En mars 1976, les Renault 15 et 17 reçoivent leur unique restylage. La phase II se reconnait par sa calandre et ses feux arrière. Le dessin de la calandre est rectangulaire. On distingue des éléments de carrosserie entre les blocs optiques et la grille de calandre, tandis que celle de la phase I est d'un seul tenant. Le pare-choc ne fait plus tout le tour du museau, et n'est plus cerclé de chrome.

A l'arrière, une barre de feux traverse tout le bord du hayon et relève le seuil de chargement. Les nouveaux feux permettent d'intégrer les feux arrières de brouillard. En ce qui concerne l'élément central, il ne sert que d'ornement. Un béquet relève la ligne. A l'intérieur, la planche de bord est complètement revue et de nouveaux sièges baquets façon "pétale" sont installés. La voiture est proposée en découvrable ou en coupé depuis septembre 1972.

Le moteur n'est plus celui de la Renault 12 Gordini, mais est dérivé de la Renault 16 TX auquel on a changé le carburateur. La Renault 17 TS revendique alors 98 ch et atteint 170 km/h.

Mais les ventes de la Renault 17 n'ont jamais cessé de diminuer. Majoritaires dans le duo 15/17 à sa sortie en 1971, la part de la 17 s'est inversée en raison d'une part du choc pétrolier et des premières mesures de limitation de vitesse d'autre part. Si bien que la Renault 15 TL se vend pour la moitié des exemplaires. La Renault 15 TS n'est plus au menu car trop proche de la Renault 17. La 17 TL est supprimée, mais au dessus de la TS, il y a mainteant la 17 Gordini et ses 108 ch.Toutefois l'apparition de la Renault 15 GTL, avec son équimement enrichi, va continuer de piocher dans les ventes de la 17. Si bien que la Régie coupe dans l'offre des Renault 17 en juillet 1977 en supprimant la 17 Gordini et la 17 coupé. Ne reste plus que la 17 TS découvrable (notre modèle). L'année suivante, l'option boite automatique est retirée.

En juin 1979, la production est arrêtée sur la chaîne de Maubeuge, et la voiture est remplacée en 1980 par la Renault Fuego. Sur 94 969 Renault 17 fabriquées entre 1971 et 1979, la 17 TS découvrable de phase 2 représente 8645 voitures.

Pour en savoir plus :
- Amicale R15-R17
- Univr1517
- R15R17.com

Fiche technique :

Type du moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : 9 CV
Cylindrée : 1647 cm3
Alésage x course : 79 x 84 mm
Taux de compression : 9,3:1
Vilebrequin : 5 paliers
Puissance maximale : 98 ch à 5750 tr/min
Couple maximal : 36,6 mkg à 3500 tr/min
Distribution : soupapes en têtes, culbuteurs
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : carburateur double corps Weber
Type de transmission : traction
Boite de vitesses manuelle à 5 rapports
Direction à crémaillère, assistée en option (3,5 tours)
Suspension av : roues indépendantes, parallélogramme déformable, barre anti-roulis, ressorts hélicoïdaux
Suspension ar : essieu rigide, barre anti-roulis, ressorts hélicoïdaux
Longueur : 426 cm
Largeur : 163,8 cm
Hauteur : 130,8 cm
Empattement : 244 cm
Voie av : 134 cm
Voie ar : 131,4 cm
Garde au sol : 12,1 cm
Pneus av : 155 SR 13
Pneus ar : 155 SR 13
Freins av : disques ventilés (229 mm)
Freins ar : disques (229 mm)
Vitesse maximale : 170 km/h
400 m D.A. : 18,6 s
1000  D.A. : 34,6 s
Capacité du réservoir : 55 litres
Poids : 1040 kg

Posté par Zorglub34 à 16:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Renault 17 TS (1976-1979)

    R17

    La R17 est commercialisé à partir de 1972 avec la série 15. Elle emprunte la plate-forme de la R12. Toutes les deux sont des coupés. La 17 a une vocation plus sportive par rapport à la 15. Au départ, deux versions sont proposées : la 17 TL et 17 TS. Le moteur de base est un 1 289 cm3 et un 1 565 cm3 pour les modèles supérieurs, annonçant 120 ch sur la 17 TS :c'est un moteur qui est dérivé de la R12 Gordini. La 17 TS est équipée d'une boîte à 5 rapports.

    La 17 TS prendra l'appelation "Gordini" en 1975 sans pour autant avoir des modifications au niveau de la mécanique.

    C'est également en 1975 qu'elle sera proposée avec un moteur 1 647 cm3 de 98 ch.

    1979 sera la dernière année de production des séries 15 et 17 qe la Fuego remplacera.

    Posté par Romain_des_Bois, 09 janvier 2008 à 18:17
  • Elles!...

    ont fait un tabac à l'époque!!!

    Posté par didier, 15 avril 2010 à 18:49
  • MA GNI FIQUE !!

    Posté par RomainRD, 28 juillet 2010 à 19:45
  • R17

    Recherche minature de la Renault 17

    Posté par Filou, 22 septembre 2011 à 19:49
Poster un commentaire