13 avril 2009

Ferrari Mondial 8 (1980-1982)

FerrariMondialav

FerrariMondialar
(Aniane, Hérault, juin 2008)

La Ferrari Mondial 8 apparaît en 1980 au Salon de Genève. Elle est censée succéder à la 308 GT4 qui ne fut pas un franc succès.
La difficulté tient dans le cahier des charges que Ferrari impose à Pininfarina : un moteur central arrière pour bénéficier des avantages que cette structure apporte en termes de comportement, et un coupé 2 + 2 pour permettre une utilisation moins exclusive. Il en résulte ce profil allongé, étiré. Les faux-airs de Ferrari 308 GTS sont évidents, le charme en moins. En revanche, Ferrari a mieux soigné la finition intérieure. Le cuir est omniprésent.
Le moteur est hérité des 308 et leur V8 qui avait été homologué sur tous les continents, et surtout aux USA où les normes de pollution sont draconiennes. Installé en position transversale arrière, il ne fournit que 214 chevaux, ce qui n'est pas un chiffre impressionnant pour une Ferrari. Une Porsche 911 fait nettement mieux et une Alpine A310 V6 rivalise sans problème.
Le comportement de la Mondial 8 se révèle un peu trop délicat. Un train arrière très sensible gâche l'impression laissée par cette sportive aux allures modestes, inconvénient que le moteur ne peut pas compenser du fait de sa faible puissance.
La Mondial 8 s'avère un choix à double tranchant : peu chère à l'achat (et encore moins à l'occasion), elle s'avère délicate à conduire. C'est en coût d'entretien qu'elle est la plus chère : il faut changer toutes les courroies tous les 40 000 km (ou 4 ans), pour un coût d'environ 7000 € ! Une révision importante coûte autour de 4000 € ! De fait la voiture sera payée plusieurs fois durant sa vie.
Mais c'est le prix pour rouler en Ferrari.
La Mondial 8 deviendra Mondial 8 Quattrovalvole en 1982 grâce à l'implantation de 2 soupapes par cylindre supplémentaire qui augmenteront la puissance à 240 chevaux. Les performances ne cesseront d'augmenter avec le passage à 3,2 litres, puis avec l'apparition de la Mondial T et ses 300 chevaux et 255 km/h.

Fiche technique :
Type: 8 cylindres en V à 90°,
Culasse 16 soupapes
Distribution 2x2 arbres à cames en tête
Position: transversal central AR
Alimentation: Injection mécanique Bosch K-Jetronic.
Cylindrée en cm3: 2 926
Alésage x course : 81 x 71
Puissance ch DIN à tr/mn: 214 à 6 600.
Puissance au litre en ch: 73,13
Couple maxi en Nm à tr/mn: 243 à 4 600
Couple au litre en Nm : 83,04
Transmission Ar + différentiel
Boîte de vitesses : Manuelle 5 rapports.
Longueur 458 cm
Largeur 179 cm
Hauteur 125 cm
Empattement 265 cm
Poids 1 445kg
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 6,75
Freins : 2 disques ventilés AV (Ø 282 mm) + 2 disques ventilés AR (Ø 297 mm).
Pneus : Michelin TRX 205/55 VR 390.
Vitesse maxi en km/h: 230
400 m DA en secondes: 15
1 000 m DA en secondes: 28
Consommation moyenne : 14 L/100 Km.

Posté par Zorglub34 à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Ferrari Mondial 8 (1980-1982)

Poster un commentaire