26 février 2012

Renault Safrane Biturbo (1994-1996)

RenaultSafranebiturboav

RenaultSafranebiturboav1

RenaultSafranebiturboav2

RenaultSafranebiturboar
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2010)

Depuis l'arrivée de la Safrane en 1992, Renault entend monter encore en gamme, tant en confort qu'en qualité. Avec un physique jugé par certains plutôt fade, elle tente de se rattraper avec une habitabilité importante, un équipement de bon niveau et un comportement sans critique importante pour ce segment. En haut de gamme est juchée la Safrane V6i motorisée par le V6 PRV version 3 litres (Z7X). Avec 170 chevaux, il est un peu juste pour les 1500 kg de la Safrane. Ce n'est pas qu'elle est amorphe, c'est qu'en comparaison de la 500 E et de la nouvelle BMW 540i qui ont des moteurs V8 de grosse cylindrée, elle ne peut pas rivaliser. Forte du succès de la Renault 19 16S outre-Rhin, la direction de Renault imagine qu'une version survitaminée de la Safrane pourrait connaître le même succès. Mais c'était sans compter des particularités des différents segments.

Renault n'a pas de moteur V8 et c'est le sempiternel PRV qui va encore une fois être utilisé. Depuis la 505 V6, il est équipé de manetons décalés et a perdu de sa rugosité en gagnant du punch. Cependant, il ne fournit que 170 chevaux, et PSA en a développé une version 24 soupapes de 200 chevaux qui est installée dans les Citroën XM et Peugeot 605. Mais c'est encore trop peu pour rivaliser avec les allemandes ou même avec la Renault 25 V6 Turbo, sa devancière. Il faut encore mieux. Renault puise alors dans son savoir-faire en termes de motorisations turbocompressées et implante deux turbos basse pression sur le PRV, l'idée étant de conserver un moteur souple et disponible à tous les régimes, tout en supprimant l'effet de coup de pied lors du déclenchement du turbo, un défaut souvent reproché à la Renault 25 V6 turbo. Il en résulte un moteur volontairement limité à 268 chevaux et surtout une courbe de couple très plate, offrant 97 % des 37 mkg disponible à 2500 tr/min de 2300 tr/min et jusqu'à près de 5000 ! Renault se heurte alors à un nouveau problème. Il n'y a pas de boite de vitesses dans la banque d'organes capable d'encaisser une telle puissance. Il s'agit alors d'en renforcer une, mais il en résultera une commande désagréable et surtout une boite fragile.

Reste alors à passer à la production. Depuis son apparition, un préparateur allemand, Irmscher, est déjà chargé d'assembler les Safrane V6 Baccara de façon à les amener au niveau d'exigence allemand. C'est bien évidemment vers lui que se tourne Renault pour l'équipement de la Biturbo. Quant à la partie mécanique, c'est à un autre célébre préparateur allemand, Hartge, de se charger de la transformation mécanique. Ainsi des Safrane V6 Quadra sont fabriquées à l'usine de Sandouville (Seine-Maritime) et sont envoyées chez Irmscher. Elles sont démontées de leur sellerie et de leur mécanique et modifiées selon le cahier des charges de la Biturbo. Les boucliers et les bas-de-caisse sont modifiés de façon à en baisser le niveau afin d'améliorer l'écoulement de l'air sous la voiture. Le bouclier avant est légèrement plus galbé, mais surtout il descend plus bas avec une énorme prise d'air et intègre deux longue-portée ronds sur les extérieurs. A l'arrière, on ne distingue qu'un aileron sur l'arête du coffre et un échappement ovale. Un oeil plus aguérri remarque toutefois les jantes 17" (très rares à l'époque) et leur dessin à 5 doubles branches. Quant à l'intérieur, il reprend - ou presque - les éléments de la Baccara à l'exception d'un compteur de vitesses gradué jusqu'à 280 km/h. On y retrouve, pêle-mêle, la sellerie gonflable en cuir, les sièges à mémoire, l'ordinateur de bord, les incrustations de bois, la chaîne Hi-Fi avec commandes au volant et surtout lecteur de CD, le téléphone mains-libres, un anti-démarrage codé, et la fameuse housse à vêtements sous la tablette arrière.

Les premières voitures sont livrées début 1994 alors que la voiture avait été annoncée début 1992 ! Le très pointilleux Directeur Qualité de Renault en a différé la mise en vente tant que le niveau n'était pas satisfaisant. Une fois sur la route la Safrane V6 Biturbo se montre tout à fait au niveau, et même supérieure en certains aspects. D'une part sa transmission intégrale lui confère une tenue de route de premier ordre que seule l'Audi 100 S4 peut lui contester, d'autre part, une suspension pneumatique avec trois lois d'amortissement privilégie un confort de très haut niveau, agrémenté par une insonorisation très convenable. En termes de performances, le kilomètre est parcouru en 27,7 secondes départ arrêté, et les 100 km/h sont atteints en un peu plus de 7 secondes. Quant à la vitesse de pointe, elle est théoriquement limitée électroniquement à 250 km/h pour obéir au "gentleman agreement" des constructeurs allemands. Toutefois, quelques essais contestent cette valeur. Certains l'estiment à 245 km/h, mais d'autre affirment avoir pu dépasser 250 km/h en ayant fait sauter la bride.

Le dernier hic, c'est qu'on ne se décrète pas constructeur de haut de gamme. Pour celà, il faut entretenir une image, et la construire peu à peu. Mercedes le fait depuis toujours, BMW y travaille sans relâche depuis 20 ans, Audi se lance dans la bataille et commence à en recueillir les fruits. Renault, pour sa part, n'a que l'image d'un constructeur de voitures populaires qui s'aventure dans le haut de gamme. D'un point de vue marketing, l'utilisation du terme "turbo" est, dans l'imaginaire de la clientèle, réservée à des modèles intermédiaires pour doper des voitures de série, pas pour emmener une noble monture à nombre de cylindre élevé. Un V6, fut-il biturbo, ne peut pas avoir la noblesse du V8. En France, la Biturbo a très peu de succès, trop perçue comme une voiture "tape-à l'oeil". Au bout du compte, elle rate sa cible. Vendue près de 400 000 F à l'époque, elle est certes plus abordable qu'une BMW ou d'une Mercedes, mais aura-t-elle leur fiabilité ? Elle garde pour avantage une fiscalité de seulement 14 CV et échappe donc à la super-vignette.

Au total, la Safrane Biturbo n'a été fabriquée qu'à 806 exemplaires, dont 400 pour l'étranger. La plupart des exemplaires affichent un kilométrage important et leur côte n'est pas encore élevée, les plus anciens modèles n'ayant que 18 ou 19 ans (à la date de rédaction de cet article). Elle est estimée autour de 10 000 € pour une voiture en état moyen. Parmi les possesseurs célèbres, on peut citer un certain Bernard Tapie.

Fiche technique :

Moteur : V6 ouvert à 90°, essence
Emplacement : transversal, avant
Puissance fiscale : 14 CV
Cylindrée : 2963 cm3
Alésage X course : 93 X 72,7 mm
Taux de compression : 7,6:1
Puissance maximale : 268 ch à 5500 tr/min
Couple maximal : 37 mkg à 2500 tr/min
Distribution : 2 arbres à cames en tête
Nombre de soupapes : 12
Alimentation : injection électronique
Suralimentation : 2 turbocompresseurs KKK (0,55 bar) + échangeur air/air
Type de transmission : intégrale
Boite de vitesses manuelle à 5 rapports
Direction à crémaillère, assistance variable
Suspension av : type McPherson, suspension pilotée, amortissement pneumatique
Suspension ar : type McPherson, suspension pilotée, amortissement pneumatique
Longueur : 473 cm
Largeur : 182 cm
Hauteur : 144 cm
Empattement : 276 cm
Pneus av : 225/45 ZR 17 (Pirelli P Zero)
Pneus ar : 225/45 ZR 17 (Pirelli P Zero)
Freins av : disques ventilés (320 mm)
Freins ar : disques (265 mm)
Vitesse maximale : 250 km/h (bridée)
0 à 100 km/h : 7,2 s
400 m.D.A. : 14,9 s
1000 m.D.A. : 27,7 s
Capacité du réservoir : 75 litres
Consommation moyenne : 13 l/100km
Consommation moyenne sur route : 11,5 l/100km
Consommation moyenne sur autoroute : 13 l/100km
Consommation moyenne en cycle urbain : 17,8 l/100km
Volume du coffre : 390 litres
ABS en série
Cx : 0,31
Poids : 1675 kg

Posté par Zorglub34 à 12:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Renault Safrane Biturbo (1994-1996)

    erreur sur descirption sur la safrane biturbo

    le régime moteur c'est pas 5000trs mais 268Cv à 5500trs
    les disques Av c'est du 320mm en 28 mm
    et les arrière pas du 280mm mais du 265mm
    le réservoir ce n'est pas un 80L mais un 75L
    pour l’échangeur air/air il y en a pas 2 mais 1 seul frontale
    direction a assistance variable (DAV)
    suspension piloté (suspil)
    Couple maximal : 37 mkg à partir de 2300 tr/min

    pour toute autre renseignement : http://safrane-biturbo.forumsclub.com/

    Philippe94

    Posté par b94turbo21, 14 octobre 2012 à 00:33
  • Merci de participer à la qualité des renseignements que l'on trouve sur ce site. Les corrections ont été apportées.

    Posté par Z, 15 octobre 2012 à 10:25
Poster un commentaire