13 avril 2010

Chevrolet Bel Air Convertible 1957

ChevroletBelAir1957av

ChevroletBelAir1957prof

ChevroletBelAir1957ar
(Auto-Moto-Retro, Le Grand Quevilly, Seine-Maritime, septembre 2008)

A l'origine, la désignation "Bel Air" concerne les coupés hardtop des Chevrolet Deluxe Styleline, de 1950 à 1952. A partir de 1953, la Chevrolet Bel Air devient un modèle à part entière.

La deuxième génération, à partir de 1955, pose le style propre aux années 50, tout en rondeurs et lignes tendues, en chromes omniprésents. La voiture n'est pas sans rappeler la Cadillac Séries 62, à moins que ce ne soit le contraire.

Sur le modèle 1957, on note les deux emblèmes de part et d'autre du capot et les lettres sur la malle.

La voiture est mue par des moteurs allant du 6 cylindre en ligne de 3,5 litres au V8 de 4,6 litres (283cu) épaulés par une boite automatique Powerglide à deux rapports, ou Turboglide à trois rapports ou enfin une boite manuelle à trois rapports. En 1957, apparaît une version à injection du moteur 283cu qui délivre exactement autant de chevaux, soit 283.

En 1958, une nouvelle génération est commercialisée. La voiture sera ainsi renouvellée jusqu'en 1975 en sept générations, mais une huitième sera produite uniquement au et pour le Canada jusqu'en 1981.

Posté par Zorglub34 à 18:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Chevrolet Bel Air Convertible 1957

    Superbe duo d'américaines comme je les aime, Z !
    La Chevy 57 est devenue une légende parmi les fifties tout comme la Mustang l'est parmi les muscle -cars.
    Petite anecdote sur les Bel-Air dernières générations : Elles étaient devenues les modèles d'entrée de gamme à l'inverse de leurs grandes soeurs des années 50. RV

    Posté par oldiesfan67, 13 avril 2010 à 19:21
  • Merci RV.

    Tes intervention sont toujours les bienvenues et, pour les modèles américains, très attendues

    Posté par Z, 13 avril 2010 à 20:47
  • Objectif de cette année voir une Bel air convertible !

    Posté par gérard, 13 avril 2010 à 21:40
Poster un commentaire