11 septembre 2009

Cadillac Fleetwood Brougham (1977-1986)

CadillacFleetwood84av1

CadillacFleetwood84prof

CadillacFleetwood84ar1
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2008)

CadillacFleetwood84az2

CadillacFleetwoodprof2

CadillacFleetwood84ar2
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2008)

La troisième génération de la Fleetwood apparait en 1977 et perdure jusqu'en 1984, année lors de laquelle, sans changer de carrosserie la voiture sera transformée en traction, une révolution outre-atlantique. Seule exception, la Fleetwood Brougham, notre modèle (de 1984), reste en mode propulsion après 1985.

Côté moteur, le V8 de 7 litres et de 185 ch de 1977 est contraint à une énorme cure d'amaigrissement depuis l'apparition de nouvelles normes anti-pollution. Ainsi notre modèle est équipé du petit V8 de 4,1 litres qui n'offre que 125 maigres chevaux, c'est un peu juste pour déplacer la caisse de 5,60m de long et 1,95 de large. C'est le plus petit moteur dont a pu être équipée cette voiture.

D'autres générations vont suivre en 1989, en 1993 pour prendre sa retraite en 1996. Un retour pour une série spéciale aura néanmoins lieu en 1999.

Posté par Zorglub34 à 14:20 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,

30 août 2009

Rolls-Royce Silver Spur II (1989-1993)

RollsSilverSpurIIav1

Rolls_RoyceSilverSpurIIar1
(Caux-Rétro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2008)

RollsSilverSpurIIav2

RollsSilverSpurIIar2

RollsSilverSpurIIint1

RollsSilverSpurIIint3

RollsSilverspurIIint2
(Caux-Rétro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2009)

La Rolls-Royce Silver Spirit vient remplacer l'antique Silver Shadow II en 1980, tandis que la Silver Spur prend la relève de la Silver Wraight II (version rallongée de la Silver Shadow II). De fait, elle en reprend la base du châssis et le traditionnel V8 de 6,75 litres. Elles adoptent une suspension arrière à bras tirés, avec ressorts hélicoïdaux et amortissement à gaz, délaissant le train hydraulique sous brevet Citroën. Le confort n'en est pas pour autant moins important, fidèle à la réputation de la marque.

La Silver Spur est la première Rolls-Royce à recevoir un "Spirit of Extasy" rétractable. Lorsque l'on cherche à la déloger de son emplacement, la statuette descend automatiquement dans la calandre et n'est plus accessible jusqu'à ce que le moteur redémarre. Le système a permis de juguler les vols de l'emblème qui devenaient un sport en Angleterre, et qui suscitaient des craintes chez les acheteurs de Rolls.

La Silver Spur II (notre modèle) et la Silver Spirit II remplacent leurs ainées en 1989 dès le salon de Francfort. Elles reçoivent l'injection électronique, un catalyseur des gaz d'échappement et l'ABS.

A l'intérieur, c'est le confort type Rolls, c'est à dire ne souffrant aucune critique. Cuir de la maison Connoly, loupe d'orme et ronce de noyer, tapis de laine vierge de mouton d'Ecosse. Tablette type aviation, large accoudoir central intégrant le mini-bar, sièges réglables individuellement, climatisation individuelle, c'est le confort à l'arrière. A l'avant, le conducteur bénéficie d'un moteur souple mais d'une puissance "suffisante" sans qu'on sache exactement combien, aidée par une boite automatique Turbo Hydramatic à 4 rapports fournie par General Motors après 1991.

En 1993, un troisième ère des deux voitures entre en scène. Elle sera immédiatement remplacée par la Flying Spur dès 1994, puis jusqu'en 1998 par les Silver Spur et la Silver Dawn.

La Silver Spur II a été produite de 1658 exemplaires de 1989 à 1993.

Pour en savoir plus : rrsilverspirit.com

Fiche technique :

Moteur : V8 à 90°, essence
Emplacement : longitudinal; avant
Puissance fiscale : 39 CV
Cylindrée : 6750 cm3
Alésage x course : 104,1 x 99,1 mm
Taux de compression : 9:1
Vilibrequin : 5 paliers
Puissance maximale : 226 chevaux à 4300 tr/min
Couple maximal : 44,9 mkg à 1450 tr/min
Distribution : arbre à cames central, culbuteurs
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : injection électronique intégrale Bosch Motronic
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses automatique à 4 rapports (après 1991)
Direction à crémaillère, assistée
Diamètre de braquage : 13,4 m
Suspension av : quadrilatères et ressorts hélicoïdaux
Suspension ar : bras tirés, ressorts hélicoïdaux et amortissement à gaz
Longueur : 537 cm
Largeur : 188,7 cm
Hauteur : 148,5 cm
Empattement : 316,2 cm
Voie av : 153,7 cm
Voie ar : 153,7 cm
Freins av : disques ventilés
Freins ar : disques
Pneus av : 235/70 VR 16
Pneus ar : 235/70 VR 16
Vitesse maximale : 202 km/h
0 à 100 km/h : 10,6 s
Capacité du réservoir : 107 litres
ABS en série
Poids : 2380 kg

Posté par Zorglub34 à 15:41 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,
15 août 2009

Lincoln Continental Coupé Mk IV 1973

LincolnContinentalcoup_MkIVav

LincolnContinentalcoup_mkIVar

LinconlContinentalcoup_MkIVar2
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2008)

Issue de la génération des Continental cette version est à deux portes seulement. Depuis la Mk III, les portes arrière "suicide" ont disparu au profit de deux seules portes. La grille avant imite le style Rolls-Royce, sans parvenir toutefois à cette marque d'élégance. Les phares sont escamotables par pivotement de 90 ou 180° du bloc optique. Les dimensions sont toujours américaines : 559 cm de long, 203 cm de large, et 2,4 tonnes sur la balance. Il ne lui faut rien moins qu'un V8 de 7,5 litres pour remuer cette masse avec plus ou moins d'aisance, soit l'un des plus gros moteurs américains jamais produits, derrière le 500 ci de la Cadillac El Dorado. Le gros V8 ne développe que 212 chevaux (SAE, c'est à dire mesurés sans les éléments extérieurs au moteur : boite, trains roulants, roues etc, ce que la norme allemande DIN prend en compte, ce qui donne des chiffres inférieurs). Le couple de 48 mkg à 2200 tr/min est quant à lui plus représentatif de la nature de la voiture et donne une idée de la souplesse de conduite inévitablement nécessaire à ce type d'engin. La transmission n'est d'ailleurs disponible qu'en boite automatique à trois rapports.

A l'arrière, la forme du coffre épouse celle de la roue de secours, imitation du fameux "Kit Continental" très en vogue alors. Toutes les Mk IV sont livrées avec un toit en vinyle, blanc ou noir. A partir de 1973, toutes les Mark IV ont une petite vitre latérale arrière en série (dite "opera window"), que n'était jusque là qu'une option.

Comme d'habitude dans la production américaine, chaque millésime donne lieu à de légères modifications. Ainsi on note un positionnement des feux arrière en 1975.

Elle cède sa place à la Mk V en 1976 après 278 000 unités vendues.

RV,du Blog Oldiesfan67 nous en dit un peu plus dans le commentaires.

27 mars 2009

Chevrolet ChevyVan (1964-1996)

ChevroletChevyVanav

ChevroletChevyVanarJPG
(Salleles du Bosc, Hérault, avril 2008)

Le Van de Chevrolet est né de l'idée du Minibus de Volkswagen (ou Type 2). En 1961, Chevrolet livre un vehicule mi-utilitaire mi-familial dont les lignes rappellent largement celles du Minibus. Ce n'est qu'en 1971 que le Van devient Vandura et change de dimensions et de proportions pour prendre la ligne actuelle qui ne sera que peu modifiée jusqu'en 1996. Seuls des détails sur la calandre et les feux arrières permettent de dater les différentes évolutions de l'extérieur.

Autant la première version était motorisée par un 6 cylindres à plat refroidi par air (inspiration Volkswagen oblige), autant les nouvelles versions sont motorisées à l'américaine. On ouvre la gamme avec un 6 cylindres en ligne de 4,1 litres et on la termine V8 de 7,4 litres de 230 chevaux et même un V8 de 6,2 litres Diesel de 143 chevaux, le tout mu par une boite auto trois rapports jusqu'en 1982, puis par une boite 4 rapports, auto ou manuelle.

Rendu célèbre par la série "Agence tous risques" (The A-Team, en anglais), le Chevy Van a aussi été appelé Série-G ou Beauville. Aux Etats-Unis, la personnalisation de ces engins en fera en vrai mode de vie. Décorés à l'extérieur, aménagés à l'intérieur en véritables salons, certains exemplaires regorgent de trouvailles, de secrets et souvent de technologie.

En 1996, le ChevyVan prend sa retraite, remplacé par le Chevrolet Express.

Posté par Zorglub34 à 12:45 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,
01 octobre 2008

Lincoln Continental 1967

LincolnContinental
(Retromobile, février 2006)

La Lincoln Continental est célèbre pour être la voiture dans laquelle le Président Kennedy a été assassiné. Mais il s'agissait de la version antérieure à ce modèle et dans une version spéciale conçue uniquement sur la demande de la Maison Blanche.
Ce modèle-ci date de 1967 et utilise les portes arrière dites "suicide" c'est à dire qu'elles s'ouvrent vers l'avant et suppriment le montant central entre la porte avant et arrière. Apparu en 1966, la Continental est bien plus grande que la précédente de 1961 et entre dans l'ère des voitures carrées. Cabriolet, cette Continental voit ses vitres disparaitre dans les portes lorsqu'elle décapote, y compris la lunette arrière qui glisse derrière le siège. Les dimensions sont américaines : 5,61m  de long, 2,02m de large, un empattement de 3,20m, elle est peu adaptée à notre circulation européenne.
Sous le capot le V8 est passé de 7 litres à 7,6 litres, et livre en souplesse 345 chevaux à 4600tr/min. Le couple de 67 mkg à 2800 tr/min seulement en fait un modèle d'onctuosité. Il n'en faut pas moins pour remuer les 2335 kg de l'engin !
Elle fut le symbole des célébrités américaines, telles Elvis Presley, Dwight Eisenhower, Spike Jones, Franck Sinatra, Louis Prima, Nelson Rockfeller, ou même, à l'étranger, le Shah d'Iran.

Posté par Zorglub34 à 12:49 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , , ,
30 juillet 2008

Ford Thunderbird "Square Bird" Kit Continental (1958-1960)

FordThunderbirdav

FordThunderbirdar

FordThunderbirdmoteur
(Retromobile, février 2006)

Pour la seconde génération de la Ford Thunderbird, la direction de Ford sent que le positionnement en cabriolet à strictement deux places de la voiture restreint ses ventes. Produite à partir de 1955, la première génération fut remplacée dès 1958 par cette mouture, dite des "square birds". Du petit coupé léger deux places de 1955, Ford transforme le modèle en ce gros coupé carré à 4 places. Le poids s'en ressent, 450 kg supplémentaires, les dimensions aussi : 60 cm de plus en longueur, 10 m de plus en largeur.

En 1958, elle est motorisée par une V8 5,8 litres qui lui procure 300 ch. L'année suivante, le V8 est de 7 litres et la puissance de 350 ch. Ces moteurs sont secondés par une boite de vitesses à 3 rapports, automatique ou manuelle. Les 2 tonnes handicapent les performances qui étaient le but de la première génération. Il n'est alors plus question de lutter contre la Corvette, avec 500 kg de différence pour un puissance avoisinante.

Présentée en janvier, les ventes s'élèvent à 37 892 exemplaires dès la première année, soit deux fois plus que les ventes de la meilleure année du modèle antérieur. L'année suivante, 67 456 voitures sont vendues et encore 92 843 en 1960 !! Et malgré le succès, Ford va engager une nouvelle génération de Thunderbird, plus ronde, dite "Bullet Bird".

Posté par Zorglub34 à 12:02 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,
25 mai 2008

Dodge Charger 1972

DodgeChargerAv

DodgeChargerav2

DodgeChargerProf

DodgeChargerAr

Dodge_ChargerAr2
(Lattes, Hérault, juin 2007)

Posté par Zorglub34 à 12:11 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , , ,
20 novembre 2007

Oldsmobile 88 Sedan (1954-1956)

Oldsmobile

Oldsmobile2
(Angoulême, Charente, avril 2004)

Grâce à l'identification d'RV, nous savons que cette Odlsmobile Eighty-Eight est de la seconde génération de ce modèle apparu en 1949. La production s'arrête en 1999 après la 11è génération.

Voir la 9è génération.

Posté par Zorglub34 à 13:33 - - Commentaires [2]
Tags : , , ,