28 juin 2008

Ferrari 250 MM

Ferrari250MM
(Retromobile, février 2006)

Toujours équipée du moteur V12 de 3 litres, la version MM de la 250 est celle qui est prévue pour participer à l'épreuve des Mille Miles (Mille Miglia). Elle est conçue en 1953 pour être à la fois sportive et confortable afin de parcourir sans trop de fatigue les 1609 kilomètres de l'épreuve, et succède à la 250 S qui avait remporté l'édition de 1952.
L'exemplaire illustré ici est le chassis n°338 ayant appartenu à l'Aga Khan dès 1953. Seuls 31 modèles auraient été fabriqués : 17 coupés PininFarina, 13 spiders, 1 coupé Vignale.

Type du moteur    V12 à 60°
Energie     Essence
Disposition    Longitudinal avant
Alimentation     3 carburateurs double corps Weber
Distribution     2 simples arbres à cames en tête
Nombre de soupapes     2 par cylindre
Alésage & Course     73.0 x 58.8 mm
Cylindrée     2953 cc
Puissance     240 chevaux à 7200 tr/min
Boite de vitesse     4 rapports
Type    Propulsion
Freins avant    Disques
Freins arrière    Disques
Réservoir 150 litres
Poids    900 kg
Vitesse max    254 km/h

Posté par Zorglub34 à 12:10 - - Commentaires [0]
Tags :

26 juin 2008

Ferrari 250 GT

Ferrari250GT
(Retromobile, Février 2006)

La 250 GT est la première de la lignée des 250 et inaugure une V12 de 3 litres (250 X 12, mais en fait 246,1 X 12 = 2943) de 250 ch à 7500 tr/min.
Dessinée par Pinin Farina et Bertone, cette ligne sera déclinée toute la décennie en 250 Europa GT, 250 GT Boano and Ellena, 250 GT Berlinetta Tour de France, 250 GT Cabriolet, 250 GT California Spyder LWB (version américaine par Scaglietti) puis SWB, 250 GT coupe, 250 GT Spider (Pininfarina), 250 GT Berlinetta SWB, 250 GT/E, 250 GT Lusso.
On la trouve au cinéma dans le film "la folle journée de Ferris Bueller", dans une version cabriolet américain.

Posté par Zorglub34 à 16:42 - - Commentaires [0]
Tags :
20 juin 2008

Dino 246 GT (1969-1975)

Ferrari246GT1

Ferrari246GT2
(Retromobile, Février 2006)

Ferrari246GTav1

IMG_6779
(Auto-Moto-Retro, Le Grand Quevilly, Seine-Maritime, septembre 2008)

De fait, cette voiture est une Ferrari qui ne dit pas son nom. Parue sous la marque Dino, du nom du prénom du fils aîné du Commandatore, disparu suite à une longue maladie en 1956. Pourtant ce n'est pas une Ferrari au rabais, loin de là. Animé par un 6 cylindres de 2,4 l (d'où son nom 246), elle est le premier modèle Ferrari à être dotée d'un moteur central arrière, lui conférant un équilibre parfait.

En 1965 est présentée un prototype au salon de Paris, appelé Dino et dessiné par Pininfarina. Elle est équipée d'un V6 de 2 litres, placé en position centrale arrière, mais longitidunal et s'appelle 206 GT (2 litres et 6 cylindres). Des effets de couple trop importants entament son comportement routier ainsi qu'une puissance qui intervient de manière trop brutale à haut régime. L'année suivante le moteur est placé transversalement et le comportement s'en trouve très nettement amélioré. C'est au Salon de Genève 1969 qu'est présentée la 246 GT avec le 2,4l, moteur qu'elle partage encore avec la Dino-Fiat. Le V6 n'est plus en aluminium mais en fonte (sauf la culasse restée en alu), et la puissance augmente à 195 ch.

Et ce n'est pas parce qu'elle n'est pas équipée d'un V12 qu'elle n'en est pas moins rageuse et ne fait pas honneur à ses formes toutes vouées à la performance. La ligne fluide inaugure une lunette arrière concave qui fait le tour du moteur. A bord, un tableau de bord très ramassé compte huit cadrans encastrés sur une plaque d'aluminium. Le moteur V6 à 4 arbres à cames en tête, délivre 195 chevaux à 7600 tr/min dans un bruit envoûtant, autorisant des incartades au-delà de 8000 tr/min. Grâce à un poids limité (1080 kg à vide) le rapport poids-puissance est très favorable (6,3 kg/ch) et, supportée par un châssis très bien équilibré, la voiture est très alerte. Le moteur est souple, et permet une conduite aisée en ville, et des reprises suffisantes dès 2000 tr/min en 5è.

Plus de 3000 exemplaires seront fabriqués jusqu'en 1975, tenant la dragée haute à la Porsche 911, avant d'être remplacée par la 308 GT4. Elle reste l'un des plus symboliques modèle de la marque, popularisée aussi en France aux mains de Dani Wilde dans la série "Amicalement Votre". Mais seule la splendide 308 GTB/GTS parviendra à la faire oublier.

Fiche technique :

Moteur : Transversal arrière
Type : V6 ouvert à 65°
Cylindrée : 2419 cm3
Taux de Compression : 9:1
Puissance max : 195 ch à 7600 tr/min
Distribution : Double arbres à cames en tête
Nombre de soupapes par cylindre : 2
Alimentation : 3 carburateurs Weber
Transmission : Aux roues arrières
Boite 5 rapports
Direction à crémaillère
Châssis tubulaire
Suspension  : roues indépendantes, quadrilatères inégaux, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis.
Freins à disques
Pneus  : 205/70 VR 14
Longueur : 423 cm
Largueur : 170 cm
Hauteur : 113 cm
Empattement  : 234 cm
Voie avant : 142 cm
Voir arrière : 143 cm
Poids à vide : 1080 kg 
Vitesse max : 235 km/h
1000 m D.A. : 26,8 s
Réservoir 65 litres

Posté par Zorglub34 à 15:20 - - Commentaires [0]
Tags :
16 juin 2008

Ferrari 195 Inter coupé

Ferrari
(Retromobile, fevrier 2006)

A vrai dire, je ne suis pas sûr du nom du modèle. D'après des recherches, et selon quelques indices trouvés sur des sites spécialisés de Ferrari, c'est le modèle le plus rapprochant. Mais je n'ai pu trouver aucune illustration permettant d'affirmer qu'il s'agit bien d'une 195 Inter.
Cependant, si l'on observe les ouïes sur l'aile avant, on ne retrouve cette forme que sur la 195 Inter. De même, on retrouve les roues et le profil avant. On trouve la trace de la 195 Inter en coupé Ghia, en Touring, et en Vignale. Mais je n'ai pas pu trouver d'image.
Si un lecteur peut m'aider, il est le bien venu.

Toujours est-il que cette Ferrari serait alors équipée d'un V12 (tradition oblige) d'à peine 2340 cm3 (195  X 12) ne développant "que" 130 chevaux à 6000 tr/min. Deux soupapes par cylindre, arbre à cames en tête par banc de cylindre, carburateur Weber, boite 5 vitesses, 950 kg, voilà les caractéristiques principales d'une des toutes premières Ferrari. Celle-ci aurait été créée en 1951.

Posté par Zorglub34 à 11:59 - - Commentaires [0]
Tags :
08 juin 2008

Ferrari F2005

F2005_7

F2005_8

F2005_1

F2005_12

F2005_11

F2005_9
(Montpellier, Mai 2007)

Vous l'avez reconnue, c'est la Ferrari qui n'a pas permis à Michael Schumacher de remporter son titre en 2005, ainsi que le titre constructeur pour Ferrari. Dominé par Renault et Alonso, le championnat échoit à Renault et Michael Schumacher finit 3ème, assez loin derrière le pilote Renault et Kimi Raikkonen sur McLaren-Mercedes. Après 5 titres consécutifs pour Schumi et 6 pour la Scuderia, un faux pas n'était pas si grave.

Posté par Zorglub34 à 10:36 - - Commentaires [2]

05 juin 2008

GMC DUKW 353

DUKW_A12VAv1

DUKW_A12VAr
(Paris 8è, Juillet 2006)

Ce véhicule amphibie a été conçu pour décharger les cargos en l'absence de port. Imaginé en 1941 par la firme Sparkman et Stevens Inc sur la base d'un GMC AFKWX 6 roues motrices, il est appelé DUKW (Dual Utility Kargo Waterborne). Selon d'autres sources :
- D signifierait qu'il est produit en 1942
- U que le véhicule est amphibie
- K que toutes les roues sont motrices
- W qu'il est équipé d'un train double à l'arrière.
Toujours est-il que ce véhicule a immédiatement été surnommé DUCK (canard) par les militaires.

Pourtant, il a failli n'être jamais adopté par l'armée américaine. Alors que les états majors semblaient réticents à sa mise en production, un navire en grande difficulté put être secouru par un DUKW alors en démonstration, et 7 hommes furent sauvés par mer démontée près de Princetown. Le secrétaire d'état à la guerre signala au Président Roosevelt qu'un camion avait sauvé l'équipage d'un navire en perdition, et la commande de 2000 unités fut passée pour la fin de l'année 1942, puis 4053 en 1943, 11316 en 1944 et 21247 en 1945.
Le DUKW fit son entrée militaire en Sicile lors de l'opération HUSKY en 1943, et plus de 2500 exemplaires participèrent au débarquement de Normandie. Il fut aussi utilisé en Afrique, dans le Pacifique, et lors du franchissement du Rhin.

Caractéristiques :

 

Moteur GMC 270 de 104 ch à 2750 tr/min.
6 cylindres
Cylindrée : 4417 cm3
6 roues motrices
Boite 5 vitesses + Mar
Longueur : 9,45 m
Largeur : 2,44 m
Hauteur : 2,99 m (non bâché)
Garde au sol : 0,30 m
Poids à vide : 6 560 kg
Poids en charge : 9 450 kg
Charge utile : 2,5 tonnes sur terre, 5 tonnes sur l'eau.
Vitesse maximale : 70 km/h sur terre, 11 km/h sur l'eau
Consommation : 38 l/100 sur terre, 180 l/100 sur l'eau
Autonomie : 385 km sur terre, 80 km sur l'eau
Réservoir : 151 l
Armement : un mitrailleuse 12,7 mm ou canon de 105 mm.

Posté par Zorglub34 à 11:54 - - Commentaires [1]
Tags : , ,
27 mai 2008

Citroën DS 21 Chapron

DS21Chapronav

DS21chapronprof

DS21chapronint

DS21chaprontbord
(Haute-Garonne, Mai 2008)

Merci à Klakmuf pour cette magnifique contribution.

C'est d'abord spontanément qu'Henri Chapron décide de transformer une Citroën DS en cabriolet tellement il est séduit par la ligne innovante de la DS. Séduits à leur tour par le résultat, ce sont alors les dirigeants de Citroën qui confieront aux ateliers Chapron la production de ce magnifique cabriolet. C'est ainsi que débute la collaboration entre Chapron et Citroën qui donnera plus tard naissance à la DS présidentielle rallongée du Général De Gaulle mais qu'il n'utilisera jamais, puis aux deux SM cabriolet 4 portes pour le Président Pompidou utilisées jusque sous Jacques Chirac, ainsi qu'aux versions cabriolet de la SM dites "Opéra" et "Mylord".

Fiche technique :

Type du moteur    4 cylindres en ligne
Energie     Essence
Disposition    Longitudinal avant
Alimentation     Carburateur double corps
Distribution     Arbre à cames latéral
Nombre de soupapes     2 par cylindre
Alésage & Course     90.0 x 85.5 mm
Cylindrée     2175 cc
Compression     8.75
Puissance     100 chevaux à 5500 tr/min
Couple     17.7 mkg à 3000 tr/min
Boite de vitesse     4 rapports
Type    Traction
Direction    Crémaillère, assistée
Suspensions Av    Hydraulique
Suspensions Ar    Hydraulique
Freins avant    Disques
Freins arrière    Tambours
PneuAv    180 x 380
PneuAr    155 x 380
Longueur    480 cm
Largeur    180 cm
Hauteur    142 cm
Réservoir    65 l

Posté par Zorglub34 à 13:34 - - Commentaires [0]
25 mai 2008

Dodge Charger 1972

DodgeChargerAv

DodgeChargerav2

DodgeChargerProf

DodgeChargerAr

Dodge_ChargerAr2
(Lattes, Hérault, juin 2007)

Posté par Zorglub34 à 12:11 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , , ,
15 mai 2008

Delage D8 - 105 sport

Delage
(Retromobile, février 2006)

Voici un des derniers modèles produits par la marque prestigieuse de l'entre deux guerres. Déjà en difficulté dans les années 30, Delage est rachetée en 1935 par Delahaye.
C'est précisément en 1935 que sort des ateliers la D8-105, version coach. Seuls 8 exemplaires de cette D8-105 sont produits, dont 4 en version sport. Equipée d'un huit cylindres en lignes de 3570 cm3 issu de la production des moteurs Delahaye (un 6 cylindre en ligne augmenté de 2 cylindres), les 100 chevaux à 4500 tr/min cachent un couple impressionnant pour l'époque et qui permet une conduite souple et soutenue à la fois. Grâce à des reprises franches,  l'agrément de conduite est à la hauteur de la réputation de la marque, dans un confort exceptionnel.
Ce sera l'un des tout derniers modèles fabriqués à l'usine. Delahaye continuera d'exploiter le nom Delage jusqu'en 1953.

Posté par Zorglub34 à 11:18 - - Commentaires [0]
Tags :
11 mai 2008

Datsun Cherry 100A (1971-1974)

Datsun100Av2

Dastun100Av

Datsun100ar
(Montpellier, Hérault, septembre 2006)

En octobre 1971 à Bruxelles, la marque Nissan, sous le nom Datsun, entre sur le marché européen avec un modèle d'entrée de gamme, la Datsun Cherry. C'est une voiture compacte (3,61 m) lancée au Japon en septembre 1970. Les premiers modèles sont dénommés prosaïquement Datsun 1000 et le nom "Cherry" correspond à son arrivée en Europe.

C'est le premier modèle traction de la marque, doté d'un petit moteur 4 cylindres d'un litre de cylindrée développant 58 chevaux (100A) ou 1,2 litres de 68 ch (120A) pour seulement 680 kg. Son rapport poids/puissance la place dans la catégorie des voitures nerveuses. Par rapport à la Fiat 127, la comparaison est nettement à son avantage.

Avec ses dimensions très raisonnables, d'un équipement supérieur aux européennes, adaptée aux marché américain (pare-brise feuilleté, auto-radio, lave-glace électrique (il fallait pomper au pied à l'aide d'un champignon sur les Renault 5 ou Peugeot 104), appuie-tête intégré), d'une finition plus soignée, elle séduit.

Sa ligne de ceinture de caisse assez haute change les habitudes, et améliore l'impression de sécurité à l'intérieur. Son prix est très concurrentiel mais heureusement pour le marché français, les ingénieurs japonais n'ont pas trop compris notre système fiscal concernant la puissance, et la petite Datsun est handicapée par un 6 CV fiscaux qui freine sa commercialisation. Les évolutions suivantes des Cherry corrigeront ce petit détail, mais les freins commerciaux sur les voitures japonaises limiteront les ventes.

Originalité, il n'y a pas de bouton pour ouvrir le coffre arrière et la trappe d'essence, seuls deux leviers situés à gauche du siège du conducteur permettent d'ouvrir depuis l'intérieur.

Elle proposée en 2 portes (modèle bleu marine), 4 portes (modèle bleu clair), et break 2 portes (la malle n'ouvrant pas en hayon, elle n'est pas considérée comme une porte). Trois évolutions suivront, jusqu'en 1986. On la retrouve ensuite dans la Nissan Micra.

Posté par Zorglub34 à 13:44 - - Commentaires [0]
Tags : , ,