30 décembre 2016

Oldsmobile 76 Dynamic Sedan 1941

Oldsmobile98sedan1941av

Oldsmobile98sedan1941av1

Oldsmobile98sedan1941av2

Oldsmobile98sedan1941ar1

Oldsmobile98sedan1941ar
(Caux-Rétro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2013)

L'Oldsmobile série 70 est une familiale de milieu de gamme née en 1939. Elle s'inscrit entre la Série 60 et la Série 80 qui utilisent la même carrosserie sur des plateforme à empattement différent. La Série 60 (issue de l'ancienne Serie F) ne dispose que d'un empattement de 119 pouces (302 cm), tandis que les Series 70 et 80 profitent d'un empattement de 125 pouces (317 cm). Ces deux dernières sont, quant à elles, les héritières des anciennes Series L. Jusqu'en 1939, seule la 80, utilisant la plate-forme C peut recevoir le moteur 8 cylindres en ligne. En 1940 , elles peuvent disposer d'un moteur 6 ou 8 cylindres en ligne, ce qui leur vaut les appelations 66, 76, 78 ou 88.

En 1941, la nomenclature d'Oldsmobile est encore modifiée. La série 80 disparaît, remplacée par la 90 qui donne naissance à la 98 et qui sera au catalogue sans interruption jusqu'en 1996. Toutes les séries peuvent recevoir le moteur 6 cylindres (66, 76, 96) ou 8 cylindres en ligne (68, 78 et 98). Des noms sont associés aux chiffres et la 60 Special cotoye la 70 Dynamic et la 90 Custom Cruiser. Seule la Serie 60 utilise le châssis court.

Les moteurs utilisés sont encore des moteurs à soupapes en tête et arbre à cames latéral, avec des têtes de cylindres plates. Le 6-cylindres déplace 3,9 litres tandis que le 8-cylindres se contente de 4,2 litres de cylindrée. Avec des taux de compression faibles (6,3:1 pour le 6-cylindres et 6,1:1 pour le 8-en-ligne) ils procurent 100 et 110 ch aux régimes respectifs de 3400 et 3600 tr/min. Le choix est proposé entre une boite manuelle à trois rapports Synchromesh (notre modèle) et la récente boite Turbohydramatic automatique à 4 rapports. Selon les zones géographiques où la voiture doit être vendue, elle reçoit un rapport de pont différent, selon que le terrain est plus montagneux ou plat. Ce n'est pas une option, c'est une caractéristique de vente.

Il y a plusieurs carrosseries : coupé business ou coupé Club et Sedan (notre modèle). Par rapport à la 98, la 76/78 se distingue par ses trois glaces latérales quand la 98 n'en a que deux.

Evidemment, c'est la 60 Special 6 cylindres, qui s'est le plus vendue (101 942 exemplaires). Mais la Série 70 a eu 87 957 acheteurs en 6 cylindres et 29 774 en 8 cylindres, ce qui en fait la Serie la plus vendue. Le détail des ventes pour 1941 s'établit comme suit :
66 Special 6 : 101942
68 Special 8 : 10261
76 Dynamic Cruiser 6 : 87957
78 Dynamic Cruiser 8 : 29229
96 Custom Cruiser 6 : 6717
98 Custom Cruiser 8 : 29774

La Serie 70 est poursuivie pendant toute la décennie avec ses modifications annuelles. Elle sera la première (avec la 98) à recevoir un V8 en 1949, qui va devenir un standard pour des décennies aux USA. En 1951, la Serie 70 devient Serie 80 et entame une longue carrière, jusqu'en 1999, alors que celle de la 98 cessera en 1996.

Posté par Zorglub34 à 19:08 - - Commentaires [0]
Tags : , ,

20 août 2016

Oldsmobile 98 Holiday hardtop 1953

Oldsmobile98-1953av

Oldsmobile98-1953ar
(Les Monts de la Locomotion, Bernay, Eure, mai 2013)

L'Oldsmobile 98 est le fer de lance de la marque Oldsmobile. Apparue en 1941 pour la première fois, son nom est dû à la combinaison de la "Série 90" qui se veut le haut de gamme d'Oldsmobile et tente par cette nouvelle série de se démarquer de la "Série 80", et le moteur 8 cylindres en ligne qui la motorisent. Les versions à moteur 6-cylindres sont donc logiquement appelées "96", mais elles disparaîssent dès 1942. La 98 (Ninety-Eight) partage la plate-forme C de General Motors avec la Cadillac Séries 62 et les Buick Roadmaster entre autres. Produite uniquement en 1941 dans cette première version, la 98 est renouvelée dès 1942. Cette nouvelle version n'apporte qu'une évolution en termes de style, mais conserve le moteur 8 cylindres en ligne et la boite automatique hydramatic.

En 1948, la 98 est plus sérieusement renouvelée. En tant que haut de gamme, son équipement est très riche : jupes d'ailes arrière, rétroviseur jour-nuit, des sièges rembourrés par une mousse élastique, ventilation express, klaxon deux tons, deux pare-soleil et allume-cigare. Evidemment, les moquettes garnissent l'avant et l'arrière, les vitres, les sièges et la capote (pour le cabriolet) sont hydrauliques. Elle est toujours disponible en deux portes (coupé ou cabriolet) ou quatre portes (berline ou cabriolet). A celà viennent s'ajouter la berline fastback, le coupé hardtop en 1949.

En 1949, la 98 inaugure le fameux moteur Rocket V8, celui qui va faire du V8 une norme aux USA. D'une cylindrée de 5.0 litres (304 ci), il est assez moderne. Super-carré, il est doté d'une vilbrequin forgé, de pistons en aluminium, de poussoirs hydrauliques, un collecteur d'admission croisé. D'une puissance de 135 ch en 1949, il atteint 200 ch dès 1953, et dépassera les 300 ch à partir de 1956. Il asseoit la réputation d'Oldsmobile et écrase la concurrence par ses performances. Si bien que peu à peu, la production américaine se convertit lentement au V8 qui procure des avantages en termes de puissance, de souplesse et de compacité qui n'ont pas d'équivalent. Seul hic, il est très gourmand, mais au pays de l'Oncle Sam...

En 1953, il ne reste plus que la berline, le coupé hardtop (notre modèle) et le cabriolet. Le cabriolet Fiesta, version au profil abaissé de 8 cm du cabriolet (458 exemplaires seulement), vient créer une sorte de "dream-car" éphémère.

Chaque année, la 98 va recevoir quelques améliorations. On retrouve une nouvelle génération à partir de 1954, puis encore en 1957, et encore en 1959. A partir de 1961, les différentes générations se renouvellent à un rythme moins important puisque la version suivante n'intervient qu'en 1965. 1977 inaugure la 10è génération et la 98 est stoppée le 31 mai 1996. Oldsmobile est arrêtée par General Motors le 29 avril 2004.

Posté par Zorglub34 à 12:45 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,
09 juillet 2016

Oldsmobile 88 Holiday 2 portes 1956

Oldsmobile88Holiday1956av

Oldsmobile88Holiday1956av1

Oldsmobile88Holiday1956ar

Oldsmobile88Holiday1956int
(Les Monts de la Locomotion, Bernay, Eure, mai 2013)

Entre 1954 et 1956, l'Oldsmobile 88 évolue peu. La nouvelle grille inclut une arête centrale verticale, ce qui lui donne un air de requin baleine. Les extrêmités des ailes reçoivent des feux un peu plus proéminents. A l'intérieur, les cadrans deviennent ovales.

La puissance du gros V8 de 324 ci (5,3 litres) parvient maintenant à 230 ch. Ce moteur est associé à une boite automatique Hydramatic à quatre rapport, très vite remplacée par une nouvelle Jetaway Hecramatic, plus rapide.

En 1955, la 88 est la première voiture "hartop", c'est à dire sans montant central. La gamme est alors déclinée en Sedan et Coupé, avec montant, et Holiday, deux ou quatre portes, sans montant.

On retrouve la 88 au travers de la moitié du siècle, la production cessant en 1999 avec la 11è génération. On retrouve la 88 en 1958, 1959, puis en 1977.

Posté par Zorglub34 à 19:41 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,
16 octobre 2015

Oldsmobile 98 Convertible 1965

Oldsmobile98-1965av

Oldsmobile98-1965ar

Oldsmobile98-1965int

Oldsmobile98-1965mot
(Rétro-Mobile 2012, Pont de l'Arche, Eure, mars 2012)

Oldsmobile98convav

Oldsmobile98convav1

Oldsmobile98convar
(Auto-Moto-Rétro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2012)

Oldsmobile98conv1965av

Oldsmobile98conv1965av1

Oldsmobile98conv1965ar
(Retro-en-Caux, Doudeville, Seine-Maritime, juillet 2009)

En 1965, l'Oldmsobile 98 est entièrement renouvelée, encore une fois. Ses dimensions augmentent encore par l'adoption de la plate-forme C de General Motors, commune à la Cadillac De Ville et la Buick Electra (ici en modèle 1959). Elle se distingue alors plus aisément de la 88 (ici en version 1958) qui a convervé la plate-forme B. Ainsi, même si elles conservent des airs de famille, la 98 a son propre empattement et 4 styles de carrosserie contre 5 à la version précédente. La disparition du Custom Sport Coupé a simplifié la gamme et la 4 portes 6 vitres (limousine chez nous) a été remplacée par une 4 portes 4 vitres classique.

En tant que haut de gamme, la 98 propose un équipement cossu : sièges réglables électriquement, direction et freins assistés, vitres électriques, horloge, tableau de bord et sièges rembourrés, éclairage de la boite à gants. La radio est également au programme et sur le cabriolet deux hauts-parleurs sont insérés en haut de la banquette, entre les passagers de façon à leur faire profiter des joies de la musique malgré les remous du vent capote ouverte.

Le moteur est également nouveau. Le Super Rocket V8 a remplacée le Rocket V8. D'une cylindrée 7 litres, il porte la puissance à 360 chevaux en 1965, gavé par un carburateur quadruple corps. La puissance augmente encore à 375 ch en 1966 par augmentation du taux de compression à 10,5 : 1.

La côte de cette voiture est d'environ 15 000 €. Les différentes photos concernent bien la même voiture qui a subi une profonde restauration entre 2009 et 2012, passant du blau pâle au rouge vermillon. Seuls 4903 cabriolets ont été produits en 1965, les ventes de la 98 étant rognées par la venue de la Toronado en haut de gamme, premier modèle traction de la marque.

Une nouvelle génération prend place en 1971. La production prend fin en 1996 avec la 8è génération. Depuis, General Motors a mis fin à la marque en 2004.

Fiche technique :

Moteur : V8, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : 40 CV
Cylindrée : 6967 cm3
Alésage x course : 104,8 x 101 mm
Taux de compression : 10,25:1
Puissance maximale : 360 ch à 4800 tr/min
Couple maximal : 64,9 mkg à 2800 tr/min
Alimentation : carburateur quadruple corps
Distribution : arbre à cames central
Nombre de soupapes : 16
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses automatique à 3 rapports
Longueur : 566 cm
Largeur : 203 cm
Hauteur : 141 cm
Empattement : 320 cm
Poids : 1889 kg

Posté par Zorglub34 à 14:38 - - Commentaires [4]
Tags : , , , , ,
06 février 2015

Oldsmobile Dynamic 88 Holiday 1959

OldsmobileDynamic88Holiday1959av

OldsmobileDynamic88Holiday1959av1

OldsmobileDynamic88Holiday1959ar1

OldsmobileDynamic88Holiday1959ar

OldsmobileDynamic88Holiday1959int
(Rétro-and-Caux, Doudeville, Seine-Maritime, juillet 2012)

En 1959, l'Oldsmobile 88 est à nouveau redessinée, selon le traditionnel rythme américain qui veut à l'époque qu'un modèle ne survive pas plus que deux ou trois ans. Ainsi depuis 1949, la 88 en est déjà à la quatrième version, après les modèles 54 et 57. Elle se distingue par une carrosserie élancée, empruntée à la plateforme B de General Motors qui est désormais utilisée pour tous les modèles de taille standard du groupe. L'empattement est désormais de 3,12 m, ce qui donne une idée de la notion américaine de "taille standard". Les rondeurs s'estompent et la ligne se révèle désormais plus élancée que les versions précédentes. Le modèle 59 se distingue par une calandre à quatre phares séparés en leur milieu par les clignotants.ce qui donne cet air curieux à la voiture.

Comme toujours, les voitures se déclinent en plusieurs carrosseries. Les "Sedan" dont disponibles en deux ou quatre portes, et leurs versions sans montant (ou hardtop) prennent l'appelation Holiday. Le cabriolet et le break complètent l'offre. La 88 est aussi déclinée en deux niveaux de finition : Dynamic et  Super. Plus haut en gamme, on trouve la 98.

A l'entrée de gamme, la Dynamic dispose de moteurs V8 de 371 ci (6,1 litres) de 270 ch avec carburateur double corps. En 1960, elle disposera d'une version 240 ch grâce à l'utilisation de la version 1957 du "Rocket V8" dont le taux de compression a été abaissé afin de pouvoir utiliser de l'essence ordinaire. La Super dispose de 315 ch avec un carburateur quadruple corps, de même que la 98.

En 1959, le coupé Holiday Dynamic 88 s'est vendu à 38 488 unités sur les 194102 88/98 vendues cette année là. La voiture est légèrement retouchée en 1960, et à nouveau modifiée en 1961. Bien d'autres générations se succèdent jusqu'en 1999.

Posté par Zorglub34 à 18:22 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,

05 mai 2014

Oldsmobile 98 Regency coupé (1977-1984)

Oldsmobile98RegencyCoupeav

Oldsmobile98RegencyCoupeav1

Oldsmobile98RegencyCoupear1

Oldsmobile98RegencyCoupear
(Les Andelys, Eure, février 2012)

Si les Oldsmobile 98 du début des années 70 ont été les plus grandes de toute l'histoire de la marque, la génération de 1977 suit le mouvement général de l'industrie automobile américaine, enclin à revenir vers des dimensions plus raisonnables. Aussi la nouvelle version de la 98 voit son empattement réduit de 20 cm et sa longueur hors tout réduite à 5,60 m (!), du moins pour la berline. Au passage, la voiture s'allège de pas loin de 400 kg !! Pour autant la place laissée aux passagers n'est pas "sacrifiée" puisque la longueur aux jambes à l'arrière et la garde au toit sont conservées.

La caisse existe alors en deux versions : sedan et coupé (notre modèle). Les cabriolets ont disparu de l'industrie américaine en raison de normes imposant un arceau anti-retournement. L'Odsmobile 98 occupe toujours le rôle de la voiture haut de gamme, en concurrence avec les Cadillac Deville voire les Fleetwood, mais également les Buick Electra ou Lincoln Continental.

Depuis 1972, et afin de célébrer les 75 ans de la plus ancienne marque américaine, une série spéciale est apparue : Regency. Vendue uniquement en berline, la Regency est peinte couleur "or" et ornée d'une sellerie spéciale en velours, une banquette arrière à sièges séparés. Elle est également ornée d'une montre signée Tiffany's, et chaque voiture est enregistrée auprès du bijoutier. Le porte-clefs est un anneau d'argent qui porte des signes distinctifs. Aussi, en cas de perte du trousseau, il suffit que celui qui le retrouve le glisse dans une boite à lettres. Le trousseau sera acheminé chez Tiffany's, et restitué à son propriétaire (dans un monde idéal). 2650 voitures sont ainsi vendues. Par la suite, la Regency est renouvellée en 1973, mais devient un niveau de finition haut de gamme, au-dessus de la finition LS. Elle le reste dans la nouvelle 98 de 1977, et devient disponible en coupé. Elle est maintenue jusqu'en 1996 avant de devenir un modèle à part entière.

Au niveau des moteurs également, la tendance est à la baisse. Le "down-sizing" tant à la mode de nos jours était déjà en vigueur aux USA dans les années 70. Les gros V8 gloutons tendent à vouloir disparaître, mais les cylindrées restent encore énormes pour nos habitudes européenes. Aussi le V8 403 ci (6,6 litres) n'est plus monté en série et c'est le classique 350 ci (5,7 litres) qui devient la norme. Le 455 ci (7,4 litres) est supprimé. Un nouveau 307 ci (5 litres) est également disponible, de même qu'un V8 Diesel de 5,7 litres. Tous ces moteurs sont associés à la boîte "Turbo Hydra-matic" à 3 rapports.

Chaque année connaît ses évolutions et notre modèle est précisément un modèle 1979. A partir de 1980, elle se rapproche esthétiquement de la Delta 88. En 1982, un nouveau haut de gamme fait son entrée : Regency Brougham. Toutes les évolutions sont répertoriées ici : classicoldsmobile.com

Ainsi la nouvelle "98" va battre des records et sera vendue à 139 423 exemplaires jusqu'en 1984. Elle est remplacée par une nouvelle "98" qui en profite pour adopter des roues motrices à l'avant.

Posté par Zorglub34 à 11:06 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,
31 octobre 2013

Oldsmobile 98 Sceni-Coupe Hardtop 1960

Oldsmobile98_Av

Oldsmobile98_Av_2
(Circuit des Remparts, Angoulême, Charente, septembre 2004)

OlsdmobileSceni88coupeav
OlsdmobileSceni88coupear1
OlsdmobileSceni88coupear

(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2011)

Grâce à RV du blog oldiesfan67 qui a identifié cette voiture et à Rocket60 qui nous en dit un peu plus (voir les commentaires), nous savons que ces deux rutilantes américaines font partie des 7685 Oldsmobile 98 Sceni-Coupé Hardtop de 1960.

Coupé à six places, cette longue voiture est motorisée par le Rocket V8 qui, avec une cylindrée de 6,4 litres et un carburateur quadruple corps, voit sa puissance grimper de 240 à 315 chevaux, le tout emmené par une boite automatique à quatre rapports "Jetaway Hydramatic". Pour 1959 les voitures sont restylées avec des dimensions toujours plus importantes, au point que l'empattement atteint 320,8 cm pour une longueur totale de 566,4 cm en 1959 et 561,1 en 1960 !

En 1960, la calandre est retouchée et quatre phares remplacent l'étrange regard de la version précédente où les quatre phares étaient séparés par les clignotants.

L'année 1960 est également celle qui a vu apparaitre la nouvelle génération de F-85 connue aussi sous le nom de Cutlass. La 98 évoluera quant à elle en 1961.

Posté par Zorglub34 à 11:34 - - Commentaires [5]
Tags : , , , , ,
27 juillet 2013

Oldsmobile Super 88 convertible 1958

OldsmobileSuper88cab1958av

OldsmobileSuper88cab1958av1

OldsmobileSuper88cab1958ar1

OldsmobileSuper88cab1958ar

OldsmobileSuper88cab1958int
(Caudebec-en-Caux, Seine-Maritime, août 2011)

Introduite en 1949, la 88 - ou "Eighty'Eight" - vient combler un vide entre la 76 et la 98. Construite sur la base de la 76 avec une version plus puissante du fameux V8 Rocket, elle peut être considérée comme la grand-mère des "Muscle-cars" tant elle est la première à combiner une motorisation puissante et un gabarit raisonnable (à l'échelle américaine). Pendant 24 ans, elle va trôner au sommet des ventes de sa catégorie.

Comme de coutume aux Etats-Unis, les modèles changement rapidement. Après de nombreuses modifications les premières années qui ont vu disparaître de pare-brise en deux parties, une boite automatique à trois rapports, et l'abandon du moteur 6 cylindres en ligne, la Super 88 fait son entrée en 1951. Version mieux équipée que la 88 de base, elle restera au catalogue jusqu'en 1964, remplacée par la "Delta" (voir ici en version 1977).

Avec la première évolution en 1954, le style est revu et la voiture agrandie. Le V8 passe à 170 ch pour la 88 et 185 ch pour la Super 88 au moyen d'un carburateur quadruple corps. La hausse de la puissance continue en 1955 et 1956 jusqu'à atteindre 240 ch pour la Super 88. Pour monter en gamme, il faut grimper dans la série 98.

En 1957, c'est le second lifiting (notre modèle, 1958). La voiture prend encore du volume tandis que le V8 reçoit encore plus de puissance. La 88 de base devient "Golden Rocket 88", tandis qu'une "Dynamic 88" vient se positionner en entrée de gamme dès 1958. Toutes les versions obtiennent en revanche le même moteur 371 ci (6.1 l). Les versions diffèrent en raison des choix techniques comme le carburateur double corps (Dynamic et Golden Rocket 88 : 265 ch), carburateur quadruple corps (Super 88 : 300 ch) ou l'option J2 qui permet d'installer 3 carburateur double corps (310 ch). La voiture est disponible en berline 4 portes, coupé, ou même en break, chaque version avec ou sans montant (Holyday hardtop).

Malgré un contexte économique difficile, l'Oldsmobile 88 résiste très bien. Elle permet à Oldsmobile de rester le quatrième constructeur américain, derrière Chevrolet, Ford et Plymouth. La carrière de la 88 se poursuit jusqu'en 1999 et la dixième génération.

Posté par Zorglub34 à 14:34 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,
20 janvier 2013

Oldsmobile Omega Sedan 1981

OldmobileOmegaSedan1981av

OldmobileOmegaSedan1981av1

OldmobileOmegaSedan1981av2

OldmobileOmegaSedan1981ar1

OldmobileOmegaSedan1981ar

OldmobileOmegaSedan1981int1

OldmobileOmegaSedan1981int
(Ecretteville-les-Baons, Seine-Maritime, mai 2010)

L'Oldsmobile Omega est la déclinaison de haut de gamme General Motors de la Chevrolet Nova dans un premier temps, puis de la Chevrolet Citation. En effet, elle partage la même plateforme dite X, à l'instar de la Buick Skylark, et la Pontiac Phoenix. Trois carrosseries sont disponibles (sedan, coupé 2 portes, coupé hatchback (3 portes)). Née en 1973, ses dimensions s'amenuisent peu à peu, jusqu'à devenir une berline aux dimensions raisonnables, même si ses 461 cm de long ont du mal à faire comprendre qu'elle occupe le même segment qu'une Renault 18 de l'époque. Elle se distingue par une calandre qui évoque des chutes d'eau.

En 1980, la seconde génération basée sur la Chevrolet Citation qui remplace le Chevrolet Nova à partir de 1980, abandonnant la propulsion pour une traction. Elle profite d'une meilleure insonorisation, d'une barre anti-roulis à l'arrière, et de nombre d'équipement qui ne figurent pas dans les autres finitions.

Au niveau des moteurs, le plus répandu est un quatre cylindre en ligne de 2474 cm3 (dit Iron Duke) qui procure 90 maigres chevaux à 4000 tr/min. Fort heureusement, ce moteur est suffisamment coupleux pour rendre la voiture souple à conduire d'autant que le boite automatique ne comporte que trois rapports. Le choix peut également se porter sur une rare boite manuelle à 4 rapports. Le client peut également opter pour un V6 de 2,8 litres qui fournit 130 ch (version ES) à partir de 1982.

L'Omega va connaître une série de péripéties qui vont entraver sa carrière. Rappelée en concession sur ordre du gouvernement pour différentes raisons notamment des problèmes concernant le freinage, les suspensions et des fuites diverses, la réputation de l'Omega est très vite entâchée. Si les ventes de 1981 augmentent par rapport à celles de 1980, celles de 1982 marquent un brusque coup d'arrêt, avec une chute de 50 % des ventes. Le volume décroit encore en 1983, se stabilise en 1984. En 1985, elle est remplacée par l'Oldsmobile Calais.

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : avant
Puissance fiscale : NC
Cylindrée : 2474 cm3
Alésage x course : 101,6 x 76,2
Taux de compression : 8,2:1
Puissance maximale : 90 ch à 4000 tr/min
Couple maximal : 18,7 mkg à 2400 tr/min
Distribution : NC
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : carburateur
Type de transmission : traction
Boite de vitesses automatique à 3 rapports
Longueur : 461 cm
Largeur : 172 cm
Hauteur : 133 cm
Empattement : 267 cm
Pneus av : 185/80 R 13
Pneus ar : 185/80 R 13
Freins av : disques
Freins ar : tambours
Vitesse maximale :
Cx : 0,40
Poids : 1130 kg

Posté par Zorglub34 à 13:31 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,
29 novembre 2011

Oldsmobile Eight 4-door Touring Sedan 1937

Oldsmobile8-1937av

Oldsmobile8-1937av1

Oldsmobile8-1937av2

Oldsmobile8-1937ar
(Rassemblement Fauville-en-Caux 2010, Seine-Maritime, mai 2010)

Oldsmobile est une marque de voiture fondée en 1897 par Ransom Eli Olds. Premier constructeur américain au début du XXè siècle, la firme a été rachetée par la General Motors en 1908. Elle devient alors un fer de lance du groupe américain, une sorte de vitrine technologique. Les voitures produites sont réputées pour leur confort et leur raffinement. A la fin de la première guerre mondiale, le Model-37 est la première voiture fermée.

Oldsmobile semble avoir moins souffert de la crise des années 30 que la concurrence. Sans doute sa réputation de fiabilité et ses voitures au style reconnaissable lui permit de franchir ce cap avec plus de solidité, la réputation de son moteur six cylindres en ligne de 65 chevaux n'étant plus à faire. Les voitures sont jusque là assez classiques, rectangulaires. Mais en 1932, Oldsmobile propose le premier moteur 8 cylindres en ligne dans une voiture ayant succombé au style "airflow". Ce moteur de 3,9 litres (240 ci) à soupapes latérales fournit 87 chevaux dans un bruit discret, tout en souplesse et en velouté. La Eight était née. Au passage, la cylindrée du moteur à 6 cylindres est accrue et sa puissance s'élève alors à 75 chevaux. En 1937, les cylindrées augmentent encore et le 8 cylindres en est à 4,2 litres (257 ci) et 110 chevaux, alors que le 6 cylindres fait 3,8 litres (230 ci) et 95 chevaux. En 1937, une autre innovation survient : la boite semi-automatique AST (Automatic Safety Transmission). Pour la première fois, la commande de boite se situe au volant et non plus au plancher. Cette transmission est vantée pour le gain de 15 % de consommation qu'elle procure. Mais il semble surtout que ce gain soit dû à un rapport de pont bien plus long que celui de la boite manuelle. Cette boite ouvre le chemin vers la boite "Hydramatic" née en 1940 et qui après guerre deviendra un standart sur les Pontiac et Cadillac, ou encore Lincoln.

La production de voiture est interrompue pendant la Seconde Guerre Mondiale après l'attaque de "Pearl Harbor". Pour cause d'effort de guerre, l'usine produit alors des pièces d'artillerie ou de moteur d'avion en très grand nombre. La fabrication de voiture reprend en 1945 avec les modèles d'avant-guerre. Mais en 1948 sort la première nouvelle voiture, la Futuramic, dans le style "ponton" et avec un nouveau moteur qui augure du futur "Rocket V8".  Elle prend très vite la dénomination "98" et en 1949 apparaît la 88.

Posté par Zorglub34 à 12:23 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,