05 octobre 2015

De Soto S13 Suburban Sedan 1949

DeSotoSuburbanSedan1950av1

DeSotoSuburbanSedan1950ar2

DeSotoSuburbanSedan1950pf2

DeSotoSuburbanSedan1950ar

DeSotoSuburbanSedan1950int1

DeSotoSuburbanSedan1950int2
(Auto-Moto-Rétro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2012)

Dans la gamme De Soto, le client pouvait opter entre la Custom et la De Luxe. La De Luxe disposait des carrosseries Sedan (berline), Sedan Carry-All (une berline que l'on peut transformer à loisir en familiale), coupé ou break. Plus haut en gamme, la Custom se sépare encore en deux branches selon la longueur du châssis. Les versions courtes se déclinent en berline, coupé et cabriolet, tandis que les châssis longs proposent la Sedan et la Sedan Suburban (notre modèle) qui disposent toutes les deux de 8 places.

Posée sur une empattement de 354 cm, cette longue voiture n'est pas considérée comme une limousine en dépit de ses 6 glaces latérales. Voulue pour être une voiture de moyenne gamme accessible aux familles de la middle-class, l'appelation "limousine" aurait fait fuir le chaland. Au contraire, les portes à ouverture antagoniste à l'arrière ouvrent de larges espaces avec un sens de l'accueil très large, loin du côté "select" suggéré par le mot "limousine". Trois rangées de sièges témoignent de la cible commerciale : les familles nombreuses. La banquette centrale n'est censée accueillir que deux passagers et les dossiers s'inclinent pour permettre l'accès à la banquette arrière à 3 places. Sur la Custom Sedan (châssis long), les sièges centraux sont de type "strapontins" qui peuvent se replier totalement. Devant, l'espace est royal. L'équipement est richement dôté, si bien que la liste des options est assez courte finalement. En série sur la Custom, on trouve le chauffage, la radio et une horloge. La sellerie en cuir est en supplément. La plupart des "Suburban" arborent généralement des barres de toit pour accueillir les bagages que le coffre ne suffit pas à contenir.

En série, la Custom prévoit une boite de vitesses bien particulière. Alors qu'on trouve une pédale d'embrayage et un levier de vitesses au volant, il est possible de ne pas utiliser la pédale en conduite ordinaire. Une fois la première engagée, le simple fait de soulager la pédale d'accélérateur indique à la boite qu'elle peut passer le rapport supérieur (ou inférieur). L'embrayage ne sert que lorsqu'il faut démarrer, s'arrêter ou passer deux rapports. Le tout est associé à un moteur 6 cylindres en ligne à soupapes en L. Avec une cylindrée de 3.9 litres, il est très souple, même si sa puissance réelle n'est que de 112 ch SAE au régime tranquille de 3600 tr/min. L'ensemble fonctionne très bien en ville, en mode automatique, en première et en seconde seulement.

Seulement 129 Suburban ont été vendus en 1949. Il faut rajouter également 342 Custom Sedan sur châssis long. Les "De Luxe" et "Custom" sont renouvelées jusqu'en 1952, année de leur remplacement par les "Firedome" (1952) et "Powermaster" (1953) équipées de V8. Les versions à châssis long sont supprimées à la fin de 1954 et De Soto ferme ses usines le 30 novembre 1960.

The big sedans were new offerings for De Soto in 1949 and came on 139.5-inch wheelbases — 14 inches longer than the rest of the De Sotos - See more at: http://www.oldcarsweekly.com/car-of-the-week/car-of-the-week-1950-de-soto-custom-sedan#sthash.wHidmbNN.dpuf
The big sedans were new offerings for De Soto in 1949 and came on 139.5-inch wheelbases — 14 inches longer than the rest of the De Sotos - See more at: http://www.oldcarsweekly.com/car-of-the-week/car-of-the-week-1950-de-soto-custom-sedan#sthash.wHidmbNN.dpuf
The big sedans were new offerings for De Soto in 1949 and came on 139.5-inch wheelbases — 14 inches longer than the rest of the De Sotos - See more at: http://www.oldcarsweekly.com/car-of-the-week/car-of-the-week-1950-de-soto-custom-sedan#sthash.wHidmbNN.dpuf


24 mai 2013

De Soto S13 Custom convertible 1949

DeSotoCustom1949av

DeSotoCustom1949av1

DeSotoCustom1949av2

DeSotoCustom1949ar

DeSotoCustom1949int

DeSotoCustom1949int1
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2009)

DeSotoS13av
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2011)

De Soto est une marque fondée par Chrysler en 1928. Elle reprend le nom d'un célèbre conquistador espagnol, Hernando de Soto, qui serait le premier européen à avoir traversé le Mississippi. Cette marque a pour but de venir concurrencer General Motors, grâce au récent rachat de Dodge, ce qui permet de tenailler la concurrence entre deux offres, l'une à un prix accessible (De Soto), l'autre positionnée plus en milieu de gamme (Dodge), le sommet étant tenu par Imperial. Il faut encore rajouter que, outre ses propres modèles, Chrysler détient également Plymouth qu'il faut également positionner. Plus tard des rôles de De Soto et Dodge seront inversés.

De Soto devient en outre une sorte de laboratoire de la technologie de Chrysler. A partir de 1934, les De Soto reçoivent les fameuses carrosseries Airflow, c'est à dire bien plus aérodynamiques avec les ailes mieux intégrées dans la carrosserie que sur les voitures du début des années 30 et surtout un toit qui n'est plus anguleux. Cependant cette nouvelle esthétique n'est pas du goût de la clientèle et l'échec commercial est sévère. De Soto se rattrapera avec le modèle Airstream de 1935.

En 1942, après avoir participé à l'effort de guerre et s'être remis à la production de voitures, l'un des modèles les plus étonnants et les plus marquants de l'époque parait avec des phares escamotables et dissimulés dans une calandre aux allures de fanes de baleine et qui préfigure déjà le modèle de 1949 ici présenté. La ligne évoluera régulièrement et les phares réapparaissent discrètement de chaque côté du dessus de la calandre avec la Custom en 1946. Les feux de position migrent de place chaque année, et d'horizontaux en 1946, ils sont verticaux en 1949. La voiture est déclinée en plusieurs carrosseries cabriolet ou berline, coupé ou quatre portes (qui n'est pas sans rappeler la Ford Vedette).

Le moteur, partagé avec la Deluxe, est un 6 cylindres en ligne de 237ci (soit environ 4 litres) qui développe 109 chevaux au régime de 3600 tr/min.

En 1952, la gamme est profondément remaniée, et la gamme comporte jusqu'à quatre modèles animés par des V8 Chrysler. L'arrivée de la Chrysler Newport bouscule alors toute la stratégie du groupe et Chrysler annonce la fin de De Soto le 30 novembre 1960.

Posté par Zorglub34 à 08:21 - - Commentaires [2]
Tags : , , ,