13 novembre 2021

Fiat 125 S (1968-1970)

Fiat125Sav

Fiat125Sav1

Fiat125Sar1

Fiat125Sar

Fiat125Sint
(Auto-Moto-Rétro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2015)

L'apparition de l'Alfa Romeo Giulia en 1962 a fait veilllir d'un coup toute la concurrence, et particulièrement la concurrence italienne. Face à cette berline puissante et rapide, les anciennes Fiat 1300/1500 semblent provenir d'une époque révolue. Sur les planches à dessin, le projet de la future Fiat 132 est déjà en cours, mais il faut réagir rapidement. La voiture ne sera pas prête avant un délai important, trop important pour laisser le champ libre à Alfa Romeo.

C'est le fameux Diante Giacosa (auteur des Fiat 500 et 600) qui va concevoir un modèle de transition à partir de solutions existantes. Sur la base du châssis de la Fiat 1500, en reprenant un maximum de pièces de la Fiat 124 qui est un grand succès, il va concevoir une automobile assez équilibrée, très proche de la berline familiale qu'est la 124. Les habitacles sont similaires et les portes sont identiques. L'accent est mis sur le confort et la banquette arrière et positionnée plus en recul. La voiture est plus longue de 8 cm.

Le moteur n'est pas totalement neuf non plus. Conçu par Aurelio Lampredi, il reprend la base de celui de la 124 Sport dont la course est portée à 80 m par changement du vilebrequin. Avec 90 ch, il vient se placer à la hauteur de celui de la Giulia. Avec son double arbre à cames en tête, il a un caractère assez sportif, ce qui, là aussi, le rapproche de la Giulia. Peu de voitures pouvaient se vanter d'une telle motorisation à l'époque.

Finalement, la voiture n'est mise au point qu'en 18 mois et est présentée trois mois avant la date prévue, en mai 1967. D'emblée la Fiat 125 séduit pour son confort, son dynamisme. Elle sera même sélectionnée par des états pour devenir la voiture officielle (Chili d'Allende, Pologne avec la Fiat-Polski).

En 1968, c'est la première déclinaison de la 125. La 125 S reçoit des phares carrés et son moteur est porté à 100 ch (notre modèle). En 1969, la Fiat 125 de base disparaît et en 1970, c'est la 125 Special qui remplace la 125 S. Elle obtient une boite cinq rapports au passage, là encore, un équipement en avance d'une dizaine d'années sur la concurrence.

En 1972, la Fiat 132 est enfin prête, alors la 125 est retirée des chaînes de production. Elle laissera un bon souvenir à ses clients, presque des regrets, sa fiabilité ayant également été une de ses qualités.préférées. Cependant, la 125 poursuivra une carrière internationale en Amérique du Sud (Argentine, Chili) ou en Pologne avec la 125p de Polski-Fiat jusqu'en 1991 ! Et également en Yougoslavie avec Zastava.

Fiche technique :

Type du moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : 9 CV
Cylindrée : 1608 cm3
Alésage x course : 80 x 80 mm
Taux de compression : 8,8:1
Vilebrequin : 5 paliers
Puissance maximale : 100 ch à 6200 tr/min
Couple maximal : 13,3 mkg à 4000 tr/min
Distribution : double arbre à cames en tête
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : carburateur double corps Weber 34
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses manuelle à 4 rapports
Direction à vis et galet
Suspension av : roues indépendantes, triangles, barre antiroulis, ressorts hélicoïdaux
Suspension ar : essieu rigide, ressorts à lames
Longueur : 423,3 cm
Largeur : 166,2 cm
Hauteur : 142 cm
Empattement : 250,5 cm
Voie av : 131,3 cm
Voie ar : 129,1 cm
Pneus av : 175 S 13
Pneus ar : 175 S 13
Freins av : disques
Freins ar : disques
Vitesse maximale : 170 km/h
Capacité du réservoir : 45 litres
Poids : 1000 kg

Posté par Zorglub34 à 14:19 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,