30 mars 2019

Jaguar S-Type (1999-2008)

JaguarSTypeav

JaguarSTypeav1

JaguarSTypear1

JaguarSTypear
(Honfleur, Calvados, février 2015)

Dès le milieu des années 80, Jaguar songe déjà à un modèle milieu de gamme qui proposerait une alternative à la XJ. Mais dans la tourmente qui touche l'automobile anglaise dans cette période, Jaguar fini par tomber dans l'escarcelle de Ford et le projet est purement et simplement abandonné.

Ce n'est que quelques années plus tard que le projet ressurgit. Il faut réagir face à Mercedes et sa Classe E, l'Audi A6 et la BMW Série 5 qui trônent impérialement sur le segment et ne laissent que quelques miettes aux concurrents. C'est sous la plume de Geoff Lawson que va naître la voiture, inspirée directement des élégantes Mark II des années 60. Elle reprend également le nom de la S-Type produite de 1963 à 1966 qui était une version améliorée des Mark II. En pleine époque du style rétro qui va ressusciter la Fiat 500 et la Coccinnelle ou la Mini, Jaguar exhume un style de bon aloi, mélange d'ancien et de moderne, qui suscite la nostalgie des rondeurs de William Lyons et qui excerbe la modernité de Lawson à qui l'on doit entre autres la XK220 ou la XK8.

Présentée à Birmingham le 20 octobre 1998, la voiture est commercialisée en janvier 1999. De dimensions plus modestes que la XJ, la S-Type mesure tout de même presque 4,90 mètres de long. Elle utilise la plateforme Ford partagée avec la Lincoln LS ou la Ford Thunderbird contemporaine. Plus compacte que la XJ, la S-Type offre quatre places très confortables, moins austères que celles de rivales allemandes qui restent dans un clacissisme convenu. Au contraire, chez Jaguar on retrouve la chaleur du cuir et du bois, des moquettes épaisses, la douceur des rondeurs de la planche de bord, rappelant celle des formes extérieures. La noblesse anglaise est là, surclassant l'austérité rigoriste teutonne. Les critiques sont adressées à la qualité des matériaux utilisés qui font plus Ford que Jaguar, à la hauteur de toit aux places arrière, et au volume du coffre assez réduit et aux formes peu commodes.

Pour la mécanique, l'entrée de gamme se fait avec un V6 3.0 litres de Ford de 238 ch. La demoiselle n'étant pas particulièrement légère, cette puissance n'est pas de trop pour bouger ses 1650 kg. Associé à une boite 5 rapports (au choix manuelle ou automatique), la belle atteint déjà 100 km/h en 7,5 secondes et met moins de 30 secondes pour exécuter le kilomètre. On a vu pire. Mais pour les plus solides portefeuilles un V8 dérivé de celui des XK8 et XJ8 est proposé en version 4.0 litres et 285 ch. Disponible uniquement avec une boite automatique (pure et dure, pas de commande manuelle ou de palettes au volant), cette version pèse 100 kg de plus et finalement les performances n'augmentent que peu (7,1 s pour atteindre 100 km/h et 28,1 s pour franchir le km, 240 km/h en pointe).

Et le succès est au rendez-vous pour cette Jaguar tout en acier, ce qui explique son poids quand sa soeur ainée utilise l'aluminium. Les trains roulants sont satisfaisants en gardant toujours à l'esprit qu'elle est à l'aise sur les grands axes et que la performance n'est pas son crédo. Au cours de sa carrière, un premier lifting a lieu en 2003. Les feux avant deviennent lisses (notre modèle) et quelques chromes sont modifiés. La console en U est remplacée par une nouvelle avec écran tactile multifonction. La qualité des matériaux utilisés augmente, un des reproches qui était adressé à la voiture.

Les autres modifications sont plus mécaniques. D'abord, toute la gamme obtient la boite automatique ZF à 6 rapports. Le V6 3.0 litres passe à 243 ch, le V8 voit sa cylindrée augmenter à 4.2 litres et 298 ch. Mais d'autres versions sont désormais disponibles. En accès de gamme, la S-Type peut recevoir le V6 2.5 litres de la X-Type apparue entre temps (une Ford Mondéo déguisée en Jaguar). Avec 197 ch, il est un honnête accès de gamme (9,3 s de 0 à 100 km/h, 30,5 s au kmD.A. et 228 km/h en pointe). Mais à l'autre bout, on trouve la version S-Type R, avec compresseur maison. Avec 406 ch, 56 mkg de couple, on passe dans une autre dimension : vitesse bridée à 250 km/h (il se dit que la voiture pourrait atteindre 320 km/h), 6 secondes de 0 à 100 km/h, 25 secondes au kmD.A. ! Jaguar s'attaque frontalement aux AMG 55 E, BMW M5 et Audi RS6 !

A l'opposé un évènement a dû faire faire des tours et des tours sur lui-même à William Lyons dans sa tombe. La S-Type est disponible en ... Diesel ! Pas n'importe lequel certes. Il s'agit du V6 HDi biturbo copdéveloppé par Ford et ... Peugeot ! Bien que correspondant à une demande dans ce segment, la chose est un peu dure à avaler pour les puristes. Ils seront achevés avec la X-Type break 2.7 D. Le pire, c'est que ce V6 HDi ne manque pas de panache  ! Certes il ne produit que 207 ch, mais son couple de 44 mkg à 1900 tr/min correspond très bien au caractère de la voiture et offre de solides reprises. Ses performances sont assez proches du V6 2.5 litres, mais il a pour lui sa souplesse et son silence. Il est fortement apprécié par la clientèle pour sa disponibilité, tout en se montrant fort peu gourmand (environ 7 à 8 litres au 100 km).

Après presque 300 000 exemplaires vendus, la S-Type prend sa retraite en 2008. Elle est remplacée en mars 2008 par la XF.

Fiche technique :

Type du moteur : V6 ouvert à 60° d'origine Ford, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : 17 CV
Cylindrée : 2967 cm3
Alésage x course : 89 x 79,5 mm
Taux de compression : 10:5:1
Puissance maximale : 243 ch à 6800 tr/min
Couple maximal : 30,6 mkg à 4100 tr/min
Distribution : deux doubles arbres à cames en tête
Nombre de soupapes : 24
Alimentation : injection électronique
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses manuelle à 5 rapports (ou 6 automatiques)
Direction à crémaillère, assistante dégressive
Diamètre de braquage : 11,50 m
Suspension av : roues indépendantes, triangles superposés, ressorts hélicoïdaux
Suspension ar : roues indépendantes, triangles superposés, ressorts hélicoïdaux:
Longueur : 487,7 cm
Largeur : 181,8 cm
Hauteur : 142,3 cm
Empattement : 290,9 cm
Voie av : 153,4 cm
Voie ar : 154,2 cm
Pneus av : 225/60 ZR 16
Pneus ar : 225/60 ZR 16
Freins av : disques ventilés (320 mm)
Freins ar : disques ventilés (288 mm)
Vitesse maximale : 230 km/h
0 à 100 km/h : 7,9 s
400 m.D.A. : 16,1 s
1000 m.D.A. : 29,3 s
Capacité du réservoir : 69 litres
Consommation moyenne : 11 l/100km
Volume du coffre : 400 litres
Poids : 1710 kg

Posté par Zorglub34 à 18:45 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,