10 janvier 2018

Citroën DS 21 Pallas (1965-1967)

CitroenDS21av

CitroenDS21int
(Yvetot, Seine-Maritime, avrIl 2014)

En septembre 1967, la gamme de la DS s'enrichit d'une nouvelle version. Depuis septembre 1965, la DS 19 a en réalit un nouveau moteur 2 litres de 84 ch qui améliore très sensiblement le niveau de performances attendues sur une telle voiture. Le vieux 1911 cm3 qui datait de la Traction montrait ses limites avec sa course longue et son vilbrequin trois paliers. Le 2 litres, bien que dérivé du précédent, propose un moteur plus carré, avec une course réduite de 100 mm à 85,5 mm, tandis que l'alésage augmente de 78 à 86 mm. La DS gagne en souplesse, en puissance, en nervosité. Mais 90 ch SAE (ou 84 ch DIN) ce n'est pas encore suffisant. Le bon vieux 1911 cm3 est transmis à l'ID 19, dans une version encore dégonflée.

La nouvelle DS 21 propose un nouveau niveau de puissance obtenu par augmentation de l'alésage du moteur 2 litres, de 86 à 90 mm. Il en résulte une nouvelle cylindrée de 2175 cm3, soit 2,2 litres. Pourtant l'appelation sera DS 21 et non 22. Le gain de puissance est important puisque la DS 21 va proposer d'emblée 109 ch SAE (ou 100 ch DIN).

Parmi les nouveautés proposées, beaucoup sont communes à l'ensemble des DS : les roues à fixations centrales sont remplacées par des jantes à cinq goujons et leur diamètre baisse de 400 à 380 mm. Les versions à boite semi-automatique ont désormais les quatre rapports synchronisés. Mais les versions à boite manuelle (notre modèle) ne bénéficient pas de cette amélioration. Dans le soubassement, le carénage est modifié pour améliorer le refroidissement des freins.

Mais la DS 21 propose des nouveautés qui lui sont propres : en premier lieu, Citroën innove en installant des phares dont l'inclinaison reste constante par rapport à la route, quelle que soit la position de la voiture. Sur le tableau de bord, un témoin de l'usure des freins fait son apparition. Le compteur de vitesse horizontal comporte maintenant les distances de freinage correspondant à la vitesse de la voiture. Sur la DS Pallas, les projecteurs additionnels ne sont pas encore orientables en fonction de la direction. Les enjoliveurs, sans changer de forme, perdent les stries qui cerclaient la partie interieure.

Evidemment, cette nouvelle motorisation va permettre encore un nouvel élan à la DS dont les ventes continuent de progresser pour frôler les 100 000 exemplaires pour le millésime 1966/1967. Le millésime 1967 (de septembre 1966 à fin août 1967) sera renouvelé sans grand changement. On ne note que la modification du circuit hydraulique et le changement de l'huile minérale utilisée (verte et non plus noire).

En septembre 1967, la DS s'offre sa première cure de jouvence. Elle revient rajeunie avec une nouvelle face avant et ses fameurs phares carénés. La puissance de la DS 21 va grimper peu à peu jusqu'à l'arrivée de la DS 21 Injection électronique qui va permettre un net bond en avant.

Pour en savoir plus :
DS et ID Club de France
Citroën DS au fil des ans

Fiche technique :

Type du moteur : 4 cylindres en ligne essence
Emplacement : longitudinal avant
Puissance fiscale : 12 CV
Cylindrée : 2175 cm3
Alésage x Course : 90 x 85,5 mm
Taux de compression : 8,75 : 1
Vilebrequin : 5 paliers

Puissance maximale : 100 ch à 5500 tr/min
Couple maximal : 17,7 mkg à 4000 tr/min
Distribution : arbre à cames latéral, soupapes en tête, culbuteurs
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : carburateur double corps
Type de transmission : traction
Boite de vitesses : 4 rapports semi-automatiques (ou manuels)
Direction à crémaillère, assistée
Diamètre de braquage : 11 m
Suspension av : Hydraulique
Suspension ar : Hydraulique
Longueur : 484 cm
Largeur : 180 cm
Hauteur : 147 cm
Empattement : 312,5 cm
Voie av : 150 cm
Voie ar : 129,5 cm
Pneus av : 180 HR 380
Pneus ar : 155 HR 380
Freins av : disques
Freins ar : tambours
Vitesse maximale : 177 km/h
0 à 100 km/h : 15,2 s
400 m D.A; : 19,1 s
1000 m D.A. : 35,2 s
Capacité du réservoir : 65 litres
Poids : 1280 kg 

Posté par Zorglub34 à 14:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Citroën DS 21 Pallas (1965-1967)

    1967

    Bonjour, j'ai possédé la même (en LHM vert) quand j'ai eu mon permis en février 1979, (acheté en Mars 79) A l'époque , je l'avais achetée 500francs ( équivalent en euros 75€) mais elle était en panne ( conjoncteur HS) faisant de la mécanique par passion, j'ai remplacé cette organe trouvé en casse par le même, il n'a pas duré longtemps: refuite peu de temps après . Donc je l'ai remplacé par un nouveau modèle (toujours en casse) mais là, un peu + de boulot (tuyau qui va de la pompe au conjoncteur n'est pas le même) j'ai donc trouvé ce tuyau en casse aussi. C'est du boulot, mais quand on aime , on aime. Quelques heures de travail et la belle a de nouveaux sillonné les routes des ARDENNES (FRANCE) plus jamais d'ennui de ce coté là ! les pannes que j'ai eu avec cette voiture: le levier de la commande hydraulique au volant c'est un jour déboîté( il allait dans tous les sens (je l'ai ressoudé) ensuite le démarreur: alors là, sacré boulot que j'ai fait faire un garage , la patron connaissait bien la DS.(il en avait une , mais nouveau modèle) C'étai le lanceur ( qui ce trouve à l’intérieur du démarreur) sacré morceau ce démarreur( il lui a fallu démonté le support moteur car il ne sortait pas (trop gros, trop long) je ne pense pas que j'aurai pu le faire( de+, ce garagiste de mes amis ne pas fait payé bien cher à l'époque. Voilà mon histoire , que de bons souvenir, ion en a fait des ballades avec les copains ( en +, c'était un 6 places sur la carte grise) Si vous m'avez lu jusqu'au bout, j'espère que cela vous a plu

    Posté par goliwook, 10 mai 2018 à 14:05
  • Merci d'avoir partagé ce souvenir avec nous !

    Posté par Z, 10 mai 2018 à 16:42
Poster un commentaire