05 novembre 2014

Lancia Fulvia Sport Zagato 1.3 S (1967-1973)

LanciaFulviaSportZagatoav2

LanciaFulviaSportZagatoar1
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2008)

LanciaFulviaZagatoav

LanciaFulviaZagatoav2

LanciaFulviaZagatoar1`

LanciaFulviaZagatoint

LanciaFulviaZagatomot
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2009)

LanciaFulviaZagato1300Sav

LanciaFulviaZagato1300Sprof

LanciaFulviaZagato1300Sar

LanciaFulviaZagato1300Sint
(Caux-Rétro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2009)

LanciaFulvuaZagato1300Sav

LanciaFulvuaZagato1300Sav1
(Caux-Rétro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2012)

Comme souvent Lancia a confié au carrossier Zagato le soin de dessiner une version Sport de la Fulvia. Il y avait depuis 1965 une Fulvia coupé 1600 HF qui avait beaucoup de succès mais Lancia souhaitait quelque chose de différent. Ercole Spada a alors dessiné cette voiture très ramassée, très aérodynamique. Le dessin est si loin des traits cubiques de la berline que la parenté est très difficile à établir, d'autant plus que cette Fulvia Zagato a des faux airs de Saab.

Les premiers modèles sont en alu. Ils ont la calandre chromée comme le modèle gris. Peu à peu l'acier viendra remplacer l'aluminium et la calandre sera en plastique noir (modèle du haut de 1972).

L'intérieur est très ramassé, et personnellement, je touche le plafond une fois assis dans l'habitacle. Cependant, en reculant le siège l'assise s'abaisse en augmentant la distance au toit. Mais alors les bras sont très tendus ainsi que les jambes. En revanche la position de conduite est bonne, les sièges sont confortables et toutes les commandes tombent sous la main comme par magie.

Mais c'est surtout le moteur qui attire l'attention. Il s'agit d'un V4 incliné qui provient de la berline. A l'origine il délivre 80 chevaux, puis très vite 93 avec la 1300 S (modèle gris). D'après les propriétaires du modèle rouge immatriculé à Paris, leur exemplaire, après maintes modifications, offrirait près de 130 chevaux ! Pas mal pour un 1300 cm3 ! La vitesse de pointe dépasse alors les 180 km/h, limitée par une boite courte. D'ailleurs la voiture est d'un entretien difficile en raison de son tempérament. Les soupapes et les pistons peuvent souffrir de la générosité du moteur et la tendance à la surchauffe peut abimer les joints de culasse. En outre, les pièces se montrent aujourd'hui assez rares et onéreuses.

Tous ceux qui l'ont essayée sont unanimes pour dire que cette voiture est un régal à conduire sur parcours sinueux. Elle enroule les courbes avec rage, au son d'un V4 qui délivre sa fougue dans les hauts régimes. Il faut dépasser les 4000 tr/min pour lui permettre de s'exprimer et il faut souvent jouer de la boite pour le laisser chanter. Mais alors les courbes s'enchainent à une vitesse ahurissante grâce à un direction d'une légèreté rare pour une traction et une précision sans précédent.

En octobre 1971, une version 1600 de 115 chevaux vient épauler la 1300 portant encore plus haut les performances. En 1973, près de 7000 unités de la Fulvia Zagato ont été produites. Si la 1600 se négocie autour de 15000 €, comptez au moins 10000 € pour une 1300 en bon état.

Posté par Zorglub34 à 07:31 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , , ,