13 août 2014

Renault 4 Super (1961-1963)

Renault4Superav

Renault4Superav1

Renault4Superar1

Renault4Superar
(Réunion du Club Renault, La Bouille, Seine-Maritime, mai 2012)

Après la sortie de la Renault 4L en 1961, déclinée également en Renault 3, Renault présente en 1962 une variante du nouveau fleuron de la marque : la Renault 4 Super qui se distingue par un acastillage particulier.

Elle équipée de pare-chocs à double barre chromée, d'un jonc chromé le long de la carrosserie, d'un arceau chromé entourant la plaque d'immatriculation et d'inserts toujours chromés sur les feux arrières. En outre, elle possède un inédit hayon arrière à ouverture inversée (du haut vers le bas) et dont la glace se rétracte dans le panneau pour diminuer le porte-à-faux au chargement. Le pare-choc est, de fait, lui aussi mobile, pour permettre au hayon de se baisser en s'y appuyant sur les deux patins noirs que l'on distingue sur les bords. Elle se reconnaît également à ses enjoliveurs "tripodes", et ses vitres de custode à entrebaillement alors que les vitres arrière sont fixes.

Jusqu'en septembre 1962, elle profite du moteur 747 cm3 de 32 chevaux (type R1122), ce qui la maintient dans la catégorie des 4 CV. Ce moteur est remplacé par celui de la Dauphine, 845 cm et toujours de 32 chevaux (type R1124) mais plus souple en raison d'un couple plus important. Elle grimpe alors dans la catégorie des 5 CV. Au passage la Renault 3, trop minimaliste, est définitivement stoppée.

Pour le millésime 1963 (donc en septembre 1962), la 4 Super adopte également des pare-chocs classiques, chromés comme de bien entendu et en perdant l'arceau autour de la plaque arrière. La banquette arrière est rabattable et les sièges avant sont séparés, montés sur glissière pour s'adapter aux jambes des passagers ! Le cerclage des feux arrière disparaît, les enjoliveurs deviennent lisses. Notre modèle est assurément un millésime 1962.

Pour les deux millésimes, la "Super" se voulait aussi "Super confortable". L'accent était mis sur une sellerie rembourée en remplacement des sièges en tissus suspendu. Toutefois ces tissus se sont montrés fragile dans le temps et rares sont les exemplaires où il est resté en bon état de conservation.

Originale, mais finalement peu pratique avec son hayon inversé qui oblige à casser le dos pour charger des objets volumineux, chère en raison de ses 5 CV, la Renault 4 Super n'a connu qu'un succès limité. Elle a été produite 7 216 exemplaires pour le millésime 1962 (type R1122) et à 26 561 exemplaires pour le millésime 1963 (type R1123). Elle est remplacée par la 4L Super Export moins exubérante.

Fiche technique :

Type du moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal avant
Puissance fiscale : 5 CV
Cylindrée  : 845 cm3
Alésage x course : 58 x 80 mm
Puissance maximale : 32 ch (SAE) à 4800 tr/min
Couple  maximal : 5,9 mkg à 2300 tr/min
Taux de compression : 8:1
Distribution : arbre à cames latéral
Nombre de soupapes : 8

Alimentation : carburateur simple corps
Type de transmission : traction
Boite de vitesses manuelle à 3 rapports
Direction à crémaillère
Suspension av : roues indépendantes, barres de torsion
Suspension ar : roues indépendantes, bras tirés
Longueur : 367 cm
Largeur : 149 cm
Hauteur : 155 cm
Voie av : 124,6 cm
Voie ar : 124,4 cm
Pneus av : 135 R 13
Pneus ar : 135 R 13
Freins av : tambours (200 mm)
Freins ar : tambours (160 mm)

Vitesse maximale : 115 km/h
Poids : 590 kg

Posté par Zorglub34 à 13:26 - - Commentaires [1]
Tags : , , , ,