03 juillet 2014

Simca 5 découvrable (1937-1947)

Simca5decouvrableav

Simca5decouvrableav1

Simca5decouvrablear1

Simca5decouvrablear
(Rétro-Mobile 2012, Pont de l'Arche, Eure, mars 2012)

En octobre 1936, Fiat présente la Fiat 500 découvrable dont la jumelle française est la Simca 5. La Simca est en effet fabriquée en France sous licence Fiat afin de contourner les droits de douane importants de l'époque. Cependant, sous l'impulsion de l'impétueux Henri-Théodore Pigozzi, la Simca 5 est sortie en France trois mois avant la Fiat 500 !

La version découvrable pourrait apparaître comme un luxe ou un paradoxe pour une voiture à vocation populaire, mais c'est oublier les origines transalpines de la Fiat, et l'habitacle exigu dont elle dispose. Car disposer d'un toit qui se découvre permet de loger des objets de grande longueur ce qui améliore notablement sa polyvalence. Mieux, une fois le toit ouvert, un adulte (ou deux ?) peut se loger sur la minuscule banquette tout en conservant la tête à l'extérieur. Et puis il faut se rappeler que le soleil est chaud en Italie et que rouler au vent y est souvent très utile.

Loin d'être un gadget, la Simca 5 a trouvé sa clientèle en version découvrable, d'autant que son moteur était des plus économes. Elle est produite de 1936 à 1947, remplacée par la Simca 6 alors que Fiat s'apprêtait à lancer la 500 B. C'est alors le début d'un combat entre Fiat et Simca qui aboutira à l'autonomie totale de Simca.

Posté par Zorglub34 à 11:08 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,