21 janvier 2014

Volvo 144 (1966-1974)

Volvo144av

Volvo144av1

Volvo144prof

Volvo144ar
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2011)

En août 1966, Volvo entre dans une nouvelle ère. Alors que la série 120 (ou Amazon) fait les beaux jours de la marque suédoise depuis 1958, le temps de la relève est arrivé. Et pour ce faire, le constructeur est parti d'une feuille blanche.

Si la Volvo Amazon était en rondeurs, la nouvelle venue est une trois volumes aux lignes tendues et aux angles affirmés. Le long capot est contrebalancé par un long coffre et les deux exposent une surface horizontale importante. Entre les deux, l'habitacle profite d'une importante surface vitrée grâce à des montants fins. En avance sur son époque, le style se révèlera très en vogue à la fin des années 1970 et le début des années 1980. Outre le style, la voiture est pensée en termes de sécurité. Les larges volumes avant et arrière ont de fait leur utilité dans l'absorption des chocs. Elle reçoit également quatre freins à disques avec un double circuit hydraulique et des appuie-tête à l'avant. Dès 1969, elle sera équipée en série de quatre ceintures de sécurité.

La nouvelle série 100 inaugure une nouvelle nomenclature. Les voitures sont désignées par trois chiffres, le premier concernant la série, le second le nombre de cylindres et le dernier le nombre de portes. Ainsi la 144 est une 4 portes et 4 cylindres. Ce n'est que l'été suivant (en 1967) que la nomenclature montre ses effets avec la venue de la 142 (2 portes) et de la 145 (break). En octobre 1968, la 164 vient montrer l'utilité du chiffre central. Le système est partiellement abandonné au milieu des années 80, et seul le chiffre central subsiste dans son indication du nombre de cylindres.

De l'Amazon, la 144 conserve la suspension et le moteur. En 1966, elle partage le B18 de 75 ch de la 121 accolé à une boite manuelle à quatre rapports  ou avec une boite automatique trois rapports. Ses performances restent modestes, mais la 144S peut profiter de la version plus musclée de la 123 GT. Avec un taux de compression plus élevé et deux carburateurs, les 96 ch de la 144 S lui permettent de rivaliser avec les concurrentes du segment.

En 1970, la calandre est modifiée. A la place d'une grille métallique, une calandre en plastique noir vient épaissir le museau affublé d'une barre oblique qui va devenir la signalétique de la marque. Les phares sont séparés dans un bloc distinct cerclé de chrome (voir ici la 142, dépouvue des chromes). Le moteur B20 est installé. Avec 2 litres de cylindrée, la puissance grimpe à 100 ch, voire 125 ch pour la version avec injection électronique (144 GL). Un overdrive électrique est installé avec la boite manuelle à quatre rapports.

Pour 1973, la calandre est encore une fois modifiée. L'épaisse grille cerclée de chromes est délaissée pour une nouvelle façade plus simple et plus légère (notre modèle). A l'arrière, les feux verticaux sont remplacés par des blocs horizontaux plus volumineux. Trois niveaux de finition sont instaurés : standard (ou L ou Luxe selon les marchés), De Luxe (notre modèle) et Grand Luxe. L'intérieur est réaménagé. Le tableau de bord voit le retour d'un cadran rond en remplacement du bandeau horizontal, de nouveaux interrupteurs prennent la place des boutons.

En 1974, les dernières modifications sont apportées. Les déflecteurs sont supprimés au prix d'une réelle amélioration de la ventilation dans l'habitacle. Le réservoir est déplacé pour se rapprocher du pont arrière afin d'être mieux protégé en cas de choc par l'arrière.

La série 100 aura alors été produite à 523 808 unités de 144 auxquelles il faut rajouter 412 986 exemplaires de 142, et 268 317 breaks, soit un total de 1 251 371 voitures fabriquées. Fiable, inusable même, on ne compte pas les exemplaires qui ont dépassé allègrement les 500 000 km sans encombre. La production cesse au cours de l'année au profit de la 240 (voir ici la 245).

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : NC
Cylindrée : 1986 cm3
Alésage x course : 88,9 x 80 mm
Taux de compression : 10,5:1
Puissance maximale : 125 ch à 6000 tr/min
Couple maximal : 17 mkg à 3500 tr/min
Distribution : soupapes en tête, arbre à cames latéral, culbuteurs
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : injection Bosch D-jetronic
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses manuelle à 4 rapports + overdrive électrique
Direction à crémaillère
Suspension av : roues indépendantes
Suspension ar : essieu rigide
Longueur : 462,3 cm
Largeur : 172,7 cm
Hauteur : 144,1 cm
Empattement : 261,6 cm
Voie av : 134,6 cm
Voie ar : 134,6 cm
Garde au sol : 21,1 cm
Freins av : disques
Freins ar : disques
Vitesse maximale : 171 km/h
0 à 100 km/h : 10,1 s
Volume du coffre : 609 litres
Poids : 1290 kg

Posté par Zorglub34 à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Volvo 144 (1966-1974)

Poster un commentaire