02 décembre 2013

Renault 18 GTL 4x4 (1984-1986)

Renault18GTL4x4av

Renault18GTL4x4av1

Renault18GTL4x4ar1

Renault18GTL4x4ar
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2011)

Depuis longtemps, que ce soit avec la Renault 4, la Renault 6, la Rodeo 6 4x4 ou même la Renault 12 break, Sinpar fabrique des dérivés 4x4 de Renault, à l'instar de Dangel avec Peugeot.

De leur côté, les frères Marreau ont apporté de la gloire à la Sinpar en se classant 5è puis 3è du Paris-Dakar avec une Renault 4 4X4 à transmission Sinpar et moteur de Renault 5 Alpine préparé à 140 ch. Mais mieux encore, ils remportent le rallye en 1982 avec une Renault 20 turbo 4x4. Sur la lancée, ils conçoivent un prototype de Renault 18 break 4x4 à moteur V6 pour les éditions suivantes. Toutefois, le prototype se révèlera moins efficace face à une concurrence nettement plus relevée.

Dans l'élan, Sinpar créera une Renault 18 4x4 en reprenant les solutions déjà étudiées pour la Renault 12. Cependant, deux voitures sont fabriquées seulement, tant les coûts de transformation étaient importants, malgré les solutions déjà testées par Claude Marreau.

Mais Renault est dans le concept des "voitures à vivre" et face à l'émergence des tout-terrain (qu'on n'appelle pas encore SUV), la Régie se rend bien compte qu'il y a sans doute un marché à prendre. Pour preuve, Sinpar, sans publicité ou presque, vend environ 900 voitures par an ! Et pour Renault, une conception sur chaîne réduirait les coûts de production.

Il a fallu toutefois repenser le tunnel de transmission jusqu'au train arrière, percer la traverse arrière, revoir les points d'ancrage des suspensions, concevoir une nouvelle suspension tant à l'avant qu'à l'arrière pour l'adapter aux contraintes du tout-terrain, revoir la banquette arrière qui se trouvait rehaussée par un nouveau plancher plus haut. Pour la boite, c'est celle conçue pour la Renault 20 turbo 4x4 des frères Marreau qui est utilisée accouplée à un pont arrière de Renault Trafic modifé.

La Renault 18 4x4 est présentée en juillet 1984 en deux finitions : GTL (notre modèle) ou GTD. Si le moteur Diesel est identique à celui de la berline, la GTL profite du moteur 1647 de la GTS en version dégonflée à 73 ch et boite cinq rapports pour n'afficher que 7 CV. Sans barre anti-roulis (pour faciliter les débattements), le comportement de la 18 4x4 est peu plus flou. Avec un rapport de pont plus court, sa vitesse de pointe est inférieure, et le bruit plus important. Au rang des équipements, la 18 4x4 se pare de bas de caisse antrhracite, de répétiteurs de clignotants sur les ailes avant.

Deux ans plus tard, la GTL, décidément trop peu puissante, reçoit le moteur de la GTX. Cependant, elle prend l'appelation TX, car sans doute considérée pas assez performante pour se parer du "G" pour "Grand Tourisme".

Appréciée dans les régions montagnardes où les conditions justifient l'enclenchement du train arrière, les ventes de la Renault 18 4x4 restent plutôt confidentielles. En effet, avec des aptitudes en tout-terrain limitées, elle prouve surtout son utilité sur la neige. Elle est remplacée en 1988 par la Renault 21 Nevada 4x4.

Posté par Zorglub34 à 21:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Renault 18 GTL 4x4 (1984-1986)

    r18

    Ces voitures sont très belles

    Posté par Bouba, 22 février 2015 à 14:25
Poster un commentaire