25 mai 2013

Renault MT (1923-1925)

RenaultMTav

RenaultMTar1

RenaultMTar

RenaultMTint
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2011)

Présentée au Salon de l'Automobile de Paris en 1923, la Renault MT est la réponse directe à Citroën et sa Type C et Peugeot et sa Quadrillette. Elle est le fruit d'un dessin élaboré par Louis Renault lui-même et Jean-Henry Labourdette, célèbre carrossier du début du XXè siècle. Elle est toutefois très similaire à la Renault KJ qui ne se distingue que par son arrière type "boattail", en forme de proue de bâteau. Ces formes proviennent du fait que les premières voitures qui ont été carrossées l'ont été par des menuisiers marins qui ont repris les bases qu'ils connaissaient pour les adapter à l'automobile. Ce style a ensuite été rendu très populaire et a perduré. La MT, quant à elle, dispose soit d'un arrière en bois (notre modèle) lui conférant une vocation utilitaire soit d'une carrosserie habituelle, avec une banquette qui autorise deux personnes supplémentaires à bord.

Avec un petit moteur de 950 cm3 développant 15 ch, elle est "nettement" plus puissante que la Citroën C et la Quadrillette, et même s'avère plus polyvalente en raison de ses dimensions supérieures. Pesant 580 kg, elle file sur les routes à la vitesse maximale de 60 km/h,

Elle est produite jusqu'en 1925, mais déjà, depuis 1924, la NN a pris le relai pour répondre à la Trefle, tandis que la KZ continue de repondre à la Citroën B2. Elle ouvre une lignée qui s'ouvrira sur la Juvaquatre juste avant la guerre.

Posté par Zorglub34 à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Renault MT (1923-1925)

Poster un commentaire