17 mai 2013

Rolls-Royce Silver Cloud II Drophead Coupé (1959-1962)

RollsRoyceSilverCloudDropheadav

RollsRoyceSilverCloudDropheadav1

RollsRoyceSilverCloudDropheadav2

RollsRoyceSilverCloudDropheadar1

RollsRoyceSilverCloudDropheadar
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2011)

L'avantage de la Rolls-Royce Silver Cloud (ici en Silver Cloud III) est d'être construite sur un châssis séparé de la carrosserie, ce qui autorise les carrossiers virtuoses anglais de laisser libre cours à leur talent. C'est le cas de Mulliner qui produit dès 1955 un cabriolet dérivé de la lourde limousine. Avec la Silver Cloud II, le V8 est installé sous le capot en remplacement de l'ancien moteur 6 cylindres en ligne. Le bloc de 6,2 litres délivre autour de 200 ch onctueux parfaitement adaptés non seulement à la conduite de ce salon roulant (et à ciel ouvert) mais encore au marché américain. La plupart des voitures qui y sont livrées sont équipées d'une boite automatique à quatre rapports fournie par la General Motors.

Ce cabriolet n'a été fabriqué qu'à 107 exemplaires.