26 novembre 2012

Peugeot 205 D-Turbo (1991-1993)

Peugeot205Dturboav

Peugeot205D-turboav1

Peugeot205D-turboprof

Peugeot205D-turboar1

Peugeot205D-turboar
(Caudebec-en-Caux, Seine-Maritime, novembre 2010)

En 1991, alors que la Peugeot 106 vient de prendre le rôle de petite, la Peugeot 205 subit un petit rafraîchissement. Si le tableau de bord a été repensé en 1988 en même temps que les vieux moteurs hérités de la 104 ont été remplacés par ceux de la Citroën AX, le millésime 1991 offre peu de modifications. Les clignotants avant deviennent blancs et c'est l'ampoule orange qui assure la couleur. A l'arrière, le bloc optique adopte le dessin Peugeot initié par la 405. Il n'y a plus que deux zones et le feu de recul est déplacés de droite de la plaque d'immatriculation. Du coup, la voiture perd un des deux feux arrière de brouillard

En même temps que la 205 XT est délaissée, la 205 XTD est arrêtée. Peugeot a décidé de sortir le Diesel de son image de moteur bruyant et peu performant. Après plus de dix ans passés à améliorer le Dieseul Turbo, encouragée par la concurrence de Renault avec les Renault 20 Turbo Diesel, Peugeot a réussi à améliorer les performances de ce qui a toujours été une de ses particularités. En 1991, Peugeot décide donc de doter d'un turbo un petit moteur Diesel. Sur le bloc de la précédente, un turbo est adapté. Et la greffe prend !

De 60 ch, le moteur en revendique aussitôt 78 ch. Le couple maximum fait lui aussi un bon de 11,2 à 16 mkg à un régime sensiblement identique. Avec seulement 900 kg, la voiture est alerte, au point où elle est considérée comme le pendant de la GT en Diesel. Elle ne se distingue pas tant par ses accélérations que par ses reprises. Sans devoir rétrograder, enfoncer le pied droit suffit à relancer vigoureusement la machine. Avec 175 km/h en pointe, elle tient une bonne cadence sur l'autoroute. Cerise sur le gâteau, elle a un appétit d'oiseau.

En 1993, l'appelation Turbo ne fait plus recette. Synonyme de fragilité chez bien des fabricants dont la clientèle ne connaît pas les astuces pour préserver un moteur turbo (ne pas tirer à froid, attendre une bonne minute au ralenti après un long trajet avant d'éteindre le moteur), la réputation du Turbo s'émousse. La fin de carrrière approchant, la 205 D-turbo est remplacée par la 205 XTDT un peu moins bien équipée et une XRDT qui donne au Diesel turbo l'entrée de gamme.

La 205 XTDT sera remplacée par la 205 Sacré Numéro DT. La 205 Génération, dernière mouture, ne profite plus du turbo, et c'est alors à la 206 d'écrire la suite de l'histoire.

A noter que le modèle présenté est d'équipé de jantes de 205 GTI 1.9.

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres, Diesel
Emplacement : transversal, avant
Puissance fiscale : 5 CV
Cylindrée : 1769 cm3
Alésage x course : 80 x 88 mm
Taux de compression : 22:1
Puissance maximale : 78 ch à 4300 tr/min
Couple maximal : 16 mkg à 2100 tr/min
Distribution : arbre à cames en tête
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : injection indirecte
Suralimentation : turbo
Type de transmission : traction
Boite de vitesses manuelle à 5 rapports
Direction à crémaillère
Suspension av : roues indépendantes type McPherson, ressorts hélicoïdaux
Suspension ar : roues indépendantes, bras tirés, ressorts hélicoïdaux
Longueur : 371 cm
Largeur : 158 cm
Hauteur : 138 cm
Pneus av : 165/70 TR 13
Pneus ar : 165/70 TR 13
Freins av : disques
Freins ar : tambours
Vitesse maximale : 175 km/h
0 à 100 km/h : 12,3 s
400 m.D.A. : 17,9 s
1000 m.D.A. : 33,8 s
Consommation sur route : 4,9 l/100km
Consommation sur autoroute : 7,3 l/100km
Consommation en ville : 8 l/100 km
Volume du coffre : 216 litres
Capacité du réservoir  : 50 litres
Cx : 0,34
Poids : 917 kg

Posté par Zorglub34 à 13:34 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,