13 octobre 2012

Opel Kadett C 1000 (1973-1979)

OpelKadettC4pav

OpelKadettC4pav1

OpelKadettC4par
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2010)

L'avantage d'être le premier constructeur mondial, c'est de pouvoir utiliser la même plateforme pour de nombreux modèles à travers le monde. Ainsi, la Kadett C, apparue en 1973 en remplacement de la Kadett B, est élaborée sur la plate-forme T de la General Motors, qui sert pour la Chevrolet Chevette lancée six mois plus tôt au Brésil. Elle est également produite sous différentes marques avec quelques variantes, comme la Vauxhall Chevette en Grande-bretagne, l'Isuzu Gemini au Japon, la Holden Gemini en Australie pour ne citer que les principales.

Mieux encore, la Kadett C propose un grand nombre de variantes : quatre portes, deux portes, coupé fastback, break trois portes, un très rare coupé découvrable, et un peu plus tard, une version trois portes nommée Kadett City pour concurrencer la Renault 5.

Les moteurs oscillent entre un très modeste 1000 jusqu'à un 2 litres injection très vivace. La version la plus populaire est la deux portes, surtout en Allemagne. Les moteurs les plus courants sont le 1000 et les deux versions du 1200 (1200 N et 1200 S) qui sont très adaptés à la ville et assez économes. Plus rares, le 1600 et le 1900 offrent de belles performances mais correspondent finalement assez peu au segment dans lequel la Kadett se situe. Plus sportif, le coupé fastback, en revanche, a fait la gloire de nombreux pilotes de rallye, professionnels ou amateurs, surtout grâce à la version GT/E.

Produite à 1,7 millions d'exemplaires jusqu'en 1979, elle est le témoin d'une époque, d'un style propre aux années 70 et fait l'objet de nombreux clubs. En Allemagne, elle a surtout connu le succès en version deux portes tandis qu'en France, la Kadett City a été fort appréciée. Aujourd'hui la GT/E est la plus recherchée, d'autant qu'elle n'a pesé que pour 0,6 % des ventes du modèle. En 1979, la Kadett D, au style anguleux propre au début des années 80 lui succède en novembre 1979.

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : 6 CV
Cylindrée : 993 cm3
Alésage x course : 72 x 61 mm
Taux de compression : 7,9:1
Puissance maximale : 40 ch à 5400 tr/min
Couple maximal : 6,6 mkg à 3400 tr/min
Distribution : arbre à cames latéral, soupapes en tête, culbuteurs
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : carburateur
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses manuelle à 4 rapports
Direction à crémaillère
Suspension av : roues indépendantes, ressorts hélicoïdaux
Suspension ar : essieu rigide, ressorts hélicoïdaux
Longueur : 412,2 cm
Largeur : 157 cm
Hauteur : 137,4 cm
Empattement : 239,5 cm
Voie av : 130 cm
Voie ar : 130 cm
Pneus av : 6,00 X 12
Pneus ar : 6,00 X 12
Freins av : disques
Freins ar : tambours
Vitesse maximale : 127 km/h
0 à 100 km/h : 26 s
Capacité du réservoir : 43 litres
Poids : 785 kg

Posté par Zorglub34 à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Opel Kadett C 1000 (1973-1979)

Poster un commentaire