05 septembre 2012

BMW 1800 (1963-1972)

BMW1800av

BMW1800av1

BMW1800ar1

BMW1800ar
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2010)

A la fin des années 50, BMW est une marque au bord du gouffre. C'est alors Herbert Quandt, fils du très peu recommandable fondateur Günther Quandt, qui décide de refonder l'entreprise. Il fait table rase des ignobles méthodes anciennes et restructure l'entreprise tant il est vrai que la production de BMW se limite à l'époque à l'Isetta sous licence, la 700 suite au rachat de Glas, la 502 déjà obsolète et à la trop inaccessible BMW 507, le tout dans la même usine. Herbert Quandt envisage de créer une gamme complète de voitures, moins banales qu'une Ford ou une Opel, mais plus accessibles qu'une Mercedes. C'est le choix du juste milieu, à l'image d'Hotchkiss en France. Ce marché vise la "Neue-Klasse", la nouvelle classe moyenne, une population émergente dans cette période de prospérité économique.

La Neue-Klasse, dessinée par Giovanni Michelotti, est mise au point en à peine un an. Peu à peu, elle sera  formée par plusieurs gammes associées : es 1500/1800 à quatre portes qui préfigurent la future série 5 d'un côté, les 1602/1802/2002 à deux portes qui donneront naissance à la série 3, et enfin les C/CS qui dessinent les futures série 6.

Mais pour commencer, la 1500 est présentée au salon de Francfort en 1961 et sa commercialisation débute en 1962. Elle utilise une structure trois volumes monocoque à quatre portes. L'avant est à roues indépendantes avec train McPherson tandis que l'arrière innovait avec des demi-trains indépendants et des ressorts hélicoïdaux. Le moteur est un 1499 cm3 à abrbre à cames en tête, moteur qui sera utilisé jusque dans la future 315, et qui servira même de base au fameux moteur BMW de la Brabham-BMW de Nelson Piquet victorieuse du Championnat de Formule 1 en 1981. On retrouve encore ce bloc dans les 316 et 318 jusqu'en 1988 ! La voiture est bien assemblée, le moteur est assez puissant et le comportement offre des accents sportifs. Le succès de la 1500 est tel qu'il remet BMW sur rails et offre en 1963 les premiers dividendes à ses actionnaires depuis plus de 20 ans.

En 1964, le 1500 est remplacé par le 1600, tandis que depuis 1963, un 1800 (notre modèle) épaule la 1500. La 1600 utilise l'alésage de la 1800 et la course du 1500 de façon à réduire les coûts des machines et des pièces. Le 1600 procure alors 85 chevaux, une puissance qui rivalise avec les italiennes de l'époque (Lancia Flavia, Alfa Romeo Giulia). La 1800 de 90 chevaux est alors légèrement rattrapée. Une version ti (touring international) est instaurée avec de nouveaux carburateurs qui portent sa puissance à 110 chevaux. La 1600 disparaît du catalogue en 1968.

La 1800 est maintenue au catalogue tant elle représente un bon compromis entre la modeste 1600 et la plus luxueuse 2000, specialement la 2000 tilux. Elle est vendue à 147 000 exemplaires, et ses ventes ont commencé à décroître avec l'arrivée de la 2000 en 1966 et de la 2002, sa petite soeur à deux portes. En 1972, BMW entre dans une nouvelle ère, et c'est la série 5 qui entame le chemin vers la renommée qui l'entoure aujourd'hui.

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal avant
Puissance fiscale : 10 CV
Cylindrée : 1773 cm3
Alésage x course :    84 x 80 mm
Taux de compression : 8,6:1
Puissance maximale : 90 ch à 5250 tr/min
Couple maximal : 14,6 mkg à 3000 tr/min
Distribution : arbre à cames en tête
Nombre de soupapes :8
Alimentation : carburateur simple corps
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses manuelle à 4 rapports
Direction    à vis et galet
Suspension av : McPherson
Suspension ar : roues indépendantes
Longueur : 443 cm
Largeur : 161 cm
Hauteur : 142 cm
Empattement : 255 cm
Pneus av : 600 x 14
Pneus ar : 600 x 14
Freins av : disques
Freins ar : tambours
Vitesse maximale : 162 km/h
0 à 100 km/h : 14 s
Capacité du réservoir : 55 litres
Poids : 1050 kg

Posté par Zorglub34 à 10:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur BMW 1800 (1963-1972)

    C'était pas la reine de la tenue de route celle ci !!

    Posté par didier, 06 septembre 2012 à 11:50
Poster un commentaire