20 août 2012

MG Midget M (1929-1932)

MGMav

MGMar

MGMint
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2010)

La Midget M est l'ainée d'une fratrie qui durera jusqu'en 1955 avec la TF 1500. Elle marque le point de départ de la marque MG et transforme un simple atelier fondé par Cecil Kimber au sein de la concession d'Oxford. Peu à peu, William Morris ira jusqu'à lui accorder sa confiance et la direction de l'usine créée Edmund Road à Oxford dans un premier temps en 1927 puis à Abingdon, quinze kilomètres plus loin en 1929.

En 1928, le modèle phare de la marque naissante est la 18/80, une modèle à deux ou quatre places, fermée ou torpedo. C'est une voiture cossue, bien motorisée mais lourde et chère. Elle est censée devenir le pilier de la marque, tandis qu'une voiture légère est présentée au salon de Londres en octobre 1928. De fait, une des deux voitures exposées n'a même pas de moteur tant la voiture a été conçue dans la précipitation. Elle a la vocation d'être l'alibi sportif de la marque créée en mars 1928. Voulue par William Morris pour être le pendant de l'Austin Seven, elle pioche dans la banque d'organes du groupe Morris et principalement son moteur à arbre à cames en tête dans une production de Wolseley. Quant à la caisse, elle est conçue en contre-plaqué recouvert de tissu et l'arrière sacrifie à la mode "boat-tail". Ce n'est qu'en 1931 que la carrosserie sera fabriquée en métal.

Le résultat est tellement séduisant que la MG M eclipse totalement la 18/80 sur le stand du salon. Les clients passent leur commande en nombre alors que la production de la voiture n'a pas encore été débutée. Les premiers clients ne sont livrés qu'en avril 1929. Elle s'illustre en compétition, sans que ça n'ait été sa vocation première. Son poids léger (moins de 500 kg), sa fiabilité en feront une des voitures des plus efficaces dans les épreuves d'endurance. Avec son moteur 847 cm3 de 20 ch, elle atteint sans difficulté la vitesse de 100 km/h, une très belle performances pour la fin des années 30, surtout pour le prix de la voiture. La renommée augmente le nombre des commandes, tant et si bien que la capacité de l'usine d'Edmund Road à Oxford est insuffisante et qu'il faut en construire une nouvelle à Abingdon en 1929. Cela conduira à concevoir de nouveaux modèles, à commencer par la M12/12, puis toute une descendance passant par la J2, la TA, TD, TD2, ou TF 1500. 3235 voitures auront été constuites dont 2329 en version coupé entoilé.

Pour en savoir plus : le site du specialiste de la MG : Malachite-Gold.