19 août 2012

Citroën Rosalie Cabriolet Spider 10A (1932-1933)

CitroenRosalieSpidav

CitroenRosalieSpidav1
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2009)

CitroenRosalieSpiderav

CitroenRosalieSpiderar

CitroenRosalieSpiderint

CitroenRosalieSpiderint2
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2010)

Alors que la Rosalie a succédé aux C4 et C6, les versions cabriolets sont également déclinées sur la nouvelle voiture du Quai de Javel. Comme pour les C4 et C6 cabriolets, Citroën confie la production de ces voitures à la SICAL (Société Industrielle de Carrosserie de Levallois) qui a pour habitude de produire en petites séries des utilitaires ou des cabriolets. Elle recevait de Citroën les châssis nus, simplements équipés du moteur et de la boite, des trains roulants et de la calandre. Il ne lui restait qu'à habiller la voiture. En revanche, au lieu de fabriquer directement la voiture en tôle, elle la réalisait sur une structure en bois qui était ensuite habillée de métal.

La petite entreprise ne pouvait fournir qu'une vingtaine d'exemplaires par jour (tous modèles produits confondus) et l'aspect artisanal de la réalisation rend presque chaque modèle unique.

Cette 10 CV de 1933 qui reprend le moteur de la C4 n'a été fabriquée qu'à 76 exemplaires et les survivants, très convoités, restent très rares. Plus tard, la Citroën Traction sera également déclinée en cabriolet.

Le site de la Rosalie : http://www.citroen-rosalie.com/index.html

 

Posté par Zorglub34 à 10:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Citroën Rosalie Cabriolet Spider 10A (1932-1933)

    Rosalie!!! tu es trop belle!

    Posté par didier, 19 juin 2011 à 08:12
Poster un commentaire