21 avril 2012

Renault Colorale Prairie 4X4 (1952-1956)

RenaultColoralePrairie4X4av

RenaultColoralePrairie4X4av1

RenaultColoralePrairie4X4prof

RenaultColoralePrairie4X4ar1

RenaultColoralePrairie4X4ar

RenaultColoralePrairie4X4int

RenaultColoralePrairie4X4mot
(Pavilly, Seine-Maritime, septembre 2010)

Dans la gamme Colorale dont on se rappelle le plus souvent la Prairie, le modèle le plus diffusé, de nombreuses variantes étaient proposées et notament des 4X4. Celles-ci n'ont été présentées qu'au Salon de Paris en 1951 et commercialisée dès l'année suivante.

A partir d'une Prairie commune, un pont est ajouté à l'avant, une boite de transfert permet de transmettre la puissance sur les deux ponts et une suspension an hoc permet d'obtenir une surélévation importante de l'engin avec une garde au sol considérable. Avec six places à bord, les atouts de la voiture semblent importants si bien qu'on pourrait imaginer la Prairie 4 chasser sur les terres du Land Rover.

Mais c'est sans compter sur les piètres performances du moteur "85 latéral" dont les origines datent du sortir de la première guerre mondiale. Avec le double désavantage de devoir payer les taxes d'un moteur de 14 CV et de ne profiter que d'une puissance réelle de 48 chevaux, la clientèle ne s'empresse pas. Pour autant les professionnels comprennent vite l'intérêt de la voiture et elle est très souvent choisie par les garagistes en version dépanneuse ou par les pompiers en version d'intervention (notre modèle).

En 1953, Renault choisit de remplacer cet antique moteur par un autre censé être plus moderne, celui de la Frégate. Certes cette nouvelle version n'affiche que 11 CV, mais le gain en puissance réelle est assez faible, 10 ch seulement, et la perte en terme de couple affaiblit sérieusement les reprises. De fait, la nouveauté sera assez néfaste pour la Prairie. Il aurait fallu attendre l'implantation du moteur "Etendard" de 77 ch pour ressentir une amélioration suffisante de la puissance. Mais le mal est fait et devant les mauvais résultats de la gamme Colorale, Renault a décidé de mettre une fin à la gamme. De coup, le moteur n'a jamais été installé de série et seuls des professionnels ont procédé à la modification du moteur, pour le mieux. La production cesse dans l'année 1956, et il faut attendre le Koleos pour voir revenir un 4X4 chez Renault.

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : 11 CV
Cylindrée : 1996 cm3
Vilebrequin : 3 paliers
Alésage X course : 85 X 88 mm
Taux de compression : 7:1
Puissance maximale : 58 ch à 4000 tr/min
Couple maximal : 13,4 mkg à 2000 tr/min
Nombre de soupapes : 8
Distribution : arbre à cames latéral
Alimentation : carburateur
Type de transmission : propulsion, train avant enclenchable
Boite de vitesses manuelle à 4 rapports + boite de transfert
Direction à vis globique et galet
Suspension av : essieu rigide, ressorts à lames semi-elliptiques, longitudinaux
Suspension ar : essieu rigide, ressorts à lames semi-elliptiques, longitudinaux
Longueur : 438 cm
Largeur :  182 cm
Hauteur : 208 cm
Empattement : 266 cm
Voie av : 145 cm
Voie ar : 145 cm
Pneus av : 7,50 X 16
Pneus ar : 7,50 X 16
Freins av : tambours
Freins ar : tambours
Vitesse maximale : 90 km/h
Poids : 2030 kg
Capacité du réservoir : 65 litres

A noter que le modèle présenté a été entièrement restauré et qu'on peut en suivre le recit ici.

Posté par Zorglub34 à 11:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Renault Colorale Prairie 4X4 (1952-1956)

  • SUPERBE !

    Posté par didier, 22 avril 2012 à 13:06
  • Aimerais la louer du 30 novembre 2026 au 30 juin 2017 est-ce possible
    0643565555

    Posté par Babette, 06 août 2016 à 13:55
Poster un commentaire