17 août 2013

Simca 1000 Rallye 3 (1977-1978)

Simca1000Rallye3av

Simca1000Rallye3av1

Simca1000Rallye3ar
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2011)

Simcarallye3av

Simcarallye3av1

Simcarallye3ar
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2010)

Simca1000Rallye3av

Simca1000Rallye3prof

Simca1000Rallye3ar
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2009)

A la suite de la Rallye 2 qui fit la joie des plus amateurs de sensations, Simca lance la Rallye 3 sur l'élan de la nouvelle et dernière évolution esthétique de la Simca 1000 déjà très en déclin. De fait, cette deuxième moitié de la décennie, les voitures ont tellement évolué que les modèles à moteur arrière sont totalement obsolètes et, à l'exception de la Coccinelle, la plupart des constructeurs en sont venus au moteur et traction à l'avant. La Simca 1000 ne doit, de fait, sa survie qu'à la Rallye 2.

Les dernières Rallye 2 sont équipées des phares rectangulaires. Elles sont toutefois rarissimes. La Rallye 3 se distingue avec cette calandre très peu réussie. Mais cette dernière évolution cache son âme dans sa mécanique.

En décembre 1977, cette dernière évolution est présentée et l'on peut sentir à certains détails qu'il s'agit d'un bouquet final. Tout dans la voiture est destiné à la compétition, y compris le nombre d'exemplaires produits - 1000 - juste de quoi obtenir l'homologation en rallye. Extensions d'ailes en polyester, pot d'échappement arrière transversal, aileron arrière, jantes alu... Et sous le capot arrière, le kit SRT77 est adapté pour être homologué sur route. Les deux carburateur Solex sont troqués pour deux Weber et le taux de compression augmenté à 13:1, une valeur exceptionnelle. La puissance grimpe alors à 103 chevaux et la vitesse de pointe dépasse 180 km/h dans le vacarme assourdissant d'une quatrième poussée à fond.

Conduire un tel engin dans ses limites demande à la fois du doigté et de l'expérience car il faut avoir l'habitude, à l'instar de la Renault 8 Gordini, de regarder la route par les vitres latérales. Talon-pointe et double débrayage indispensables. Mais elle excelle dans ces cabrioles et devient franchement efficace dans les routes sinueuses.

Sur les 1000 exemplaires vendus de décembre 1977 à mai 1978, tous ont été livrés en blanc ivoire. Elle est la dernière Simca sportive, et la Talbot Sunbeam sensée la remplacer ne parviendra jamais à rivaliser sur un quelconque point. Sa côte actuelle est assez élevée, autour de 15000 €.

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : porte-à-faux arrière, transversal
Puissance fiscale : 6 CV
Cylindrée : 1294 cm3
Alésage X course : 76,7 x 70 mm
Taux de compression : 13:1
Puissance maximale : 103 ch à 6200 tr/min
Couple maximal : 13 mkg à 4900 tr/min
Distribution : arbre à cames latéral, soupapes en tête, culbuteurs
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : 2 carburateurs double corps Weber
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses manuelle à 4 rapports
Direction à crémaillère
Suspension av : ressorts transversaux à lames
Suspension ar : bras oscillants
Longueur : 385 cm
Largeur : 156 cm
Hauteur : 139 cm
Pneus av : 165/70 HR 13
Pneus ar : 175/70 HR 13
Freins av : disques
Freins ar : disques
Vitesse maximale : 183 km/h
400 m D.A. : 16,8 s
1000 m D.A. : 31,5 s
Capacité du réservoir : 50 litres
Poids : 880 kg

Posté par Zorglub34 à 13:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Simca 1000 Rallye 3 (1977-1978)

    J'ai eu la rallye 2 elle était bleue métalisée!

    Posté par didier, 22 octobre 2010 à 17:15
  • Tiens moi aussi!
    Cela faisait que 6 ch ?

    Posté par didier, 21 février 2012 à 12:13
  • Et vous vous appelez Didier tous les deux, et vous avez eu tous les deux une BMW 323i, et vous roulez tous les deux autour de Marseillan en Merco !
    Didier... c'est toi qui as posté le premier message à la première publication de l'article (oui, j'en republie de temps en temps quand je retrouve une voiture que j'avais déjà faite. Je la remonte alors en première page et j'en profite pour mettre la page à jour avec les liens qui manquaient)

    Posté par Z, 21 février 2012 à 13:05
  • Oui je m'en aperçois! mais maintenant c'est plus la merko! c'est l'Audi A 7 !

    Posté par didier, 20 août 2013 à 20:09
Poster un commentaire