03 novembre 2011

Opel Kadett B (1965-1973)

OpelKadettBav

OpelKadettBar1

OpelKadettBar
(Retro-Expo, Pavilly, Seine-Maritime, mai 2010)

La Kadett B est présentée en 1965 au salon de Franfort après l'arrêt de la Kadett A. Elle est disponible au cours de sa carrière avec une très grande variété de carrosseries : berline trois volumes à deux ou quatre portes (notre modèle), berline à deux volumes à deux ou quatre portes (fastback), break 3 ou 5 portes, coupé, soit sept carrosseries elles-mêmes déclinables en plusieurs niveaux de finitions, standard et L. Par rapport à la génération précédente, la nouvelle Kadett gagne 18 cm de long, ce qui lui permet de devenir une 5 places et non plus 4. Le coffre en profite aussi avec une augmentation de 12 %.

En 1965, seul un nouveau moteur 1100 cm3 est au catalogue, mais il affiche deux puissances différentes selon la version N ou S. Ces deux moteurs différèrent par leur taux de compression, le S étant la version la plus sportive (45 et 55 ch). En 1966, un double carburateur fait grimper la puissance à 60 ch.

En 1967, les premières retouches de la Kadett B ont lieu. A l'arrière, les deux feux s'épaississent pour disposer les clignotants et les feux de position sur deux lignes et laisser la place à un feu de recul de façon verticale à l'intérieur. L'esthétique y gagne notablement, les lignes semblant plus douces, plus avenantes.

La même année, trois motorisations surviennent : la 1500, la 1700 et même un 1900 de 105 ch emprunté à la Rekord C. Ces moteurs parviennent à hausser la Kadett en gamme en offrant des performances qui sont très loin de celles de la Coccinelle qui s'avère techniquement dépassée. La Kadett rivalise plutôt avec la Ford Escort. Elle dispose d'une boite manuelle à 4 rapports et la boite automatique est proposée pour les 1700 et 1900 à partir de 1968, puis en 1969 pour la 1100.

En août 1971, la grille de calandre n'est plus en alu mais affiche un plastique traversé de deux barres métalliques (notre modèle).

Entre 1965 et 1973, Opel vend un peu moins de 2 700 000 voitures, ce qui en fait le plus gros succès d'Opel à l'époque. Elle est exportée pour moitié de sa production et sa diffusion ne concerne pas moins de 120 pays ! Elle est remplacée en 1973 par la Kadett C qui sera, elle aussi, un best-seller.

Pour en savoir plus sur l'Opel Kadett B.

Fiche technique Opel Kadett B 1100 N :

Type du moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal avant
Puissance fiscale : NC
Cylindrée : 1078 cm3
Alésage x course : 72 x 61 mm
Puissance maximale : 54 ch (SAE) à 5600 tr/min (45 ch DIN)
Couple maximal : 8,1 mkg de 2800 à 3200 tr/min

Taux de compression : 7,8  : 1
Distribution : arbre à cames en tête
Nombre de soupapes : 8
Alimentation :  carburateur Solex
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesse manuelle à 4 rapports
Direction à crémaillère
Suspension av : roues indépendantes, bras inégaux, ressort à lames transversal, amortisseurs hydrauliques téléscopiques
Suspension ar : essieu rigide, ressorts à lames semi-elliptique, amortisseurs hydrauliques téléscopiques
Longueur : 418 cm
Largeur : 157 cm
Hauteur : 140 cm
Voie av : 125 cm
Voie ar : 128 cm
Empattement : 242 cm

Pneu av : 155 SR 13
Pneu ar : 155 SR 13
Freins av : disques
Freins ar : tambours

Vitesse maximale : 125 km/h
0 à 100 km/h : 26 s
Capacité du réservoir : 40 litres
Volume du coffre : 337 litres
Poids : 755 kg

Posté par Zorglub34 à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Opel Kadett B (1965-1973)

Poster un commentaire