26 février 2011

Renault MonaSix RY2 (1928-1930)

RenaultMonaSixRY2av

RenaultMonaSixRY2prof

RenaultMonaSixRY2ar
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2009)

Les années de 1926 à 1928 marquent un tournant dans la production des Renault. Les gros moteurs vont petit à petit disparaître en laissant la place à des voitures plus fonctionnelles. Parallèlement, Renault en profite pour refondre sa gamme et donner des noms à ses modèles qui ne seront plus seulement appelés en fonction de leur puissance. Ainsi apparaissent le Prima, Mona, Nova, Viva et Reina dont le nom est complété par le nombre de cylindres. Pour les versions les plus luxueuses, le nom se terminera par Stella. La Mona est fabriquée sur le châssis de la type NN.

La MonaSix est la première Renault de moyenne gamme équipée d'un moteur 6 cylindres. Mais si celui de la VivaSix est d'une cylindrée de 3180 cm3, celui de la MonaSix n'est que de 1476 cm3, soit une cylindrée très faible pour un tel moteur. Les performances sont d'ailleurs assez modestes, le moteur ne développe que 26 chevaux à 3000 tr/min ce qui permet d'atteindre la vitesse de 90 km/h. La MonaSix se distingue surtout par son habitacle particulièrement soigné et ses dimensions intérieures qui laissent une grande place aux passagers à l'arrière. C'est ainsi qu'elle sera très vite adoptée par les taxis parisiens qui totaliseront à eux seuls près de 1,8 millions de kilomètres en deux ans.

Avec la RY2, un autre grand changement a lieu chez Renault. Le radiateur ne se situe plus à l'arrière du moteur mais en avant, ce qui conduit à introduire des lamelles horizontales dans le nez en cloche à fromage des voitures de la marque. Les RY2 voient même les ouïes latérales sur le capot disparaître. Sur les VivaStella, l'ouverture des lamelles sera même à commande thermostatique. Il n'y a pas de ventilateur à proprement parler, mais le volant moteur est dôté d'ailettes qui lui font également jouer le rôle de ventilateur, avec une efficacité toute relative.

En 1931, c'est la RY3 qui prendra le relai avec de menues améliorations et surtout c'est la nouvelle MonaQuatre qui viendra jouer le rôle de voiture populaire.

Fiche technique :

Moteur : 6 cylindres en ligne, essence
Puissance fiscale : 8 CV
Cylindrée : 1476 cm3
Alésage x course : 58 x 93 mm
Puissance maximale : 26 ch à 3000 tr/min
Nombre de soupapes : 12, latérales
Vilebrequin : acier forgé à 4 paliers
Pistons : alliage d’aluminium
Distribution : simple arbre à cames latéral
Boite de vitesses manuelle à 3 rapports
Longueur : 370 cm
Largeur : 1,55 cm
Empattement : 265 cm
Voies av et ar :130 cm
Diamètre de braquage: 11,000m env.
Pneu : 12 x 45
Essieu av : acier forgé
Suspension ar : 1 ressort transversal à lames
Suspension av : 2 ressorts à lames
Amortisseurs : à friction sur les 4 roues
Freins : 4 tambours
Consommation moyenne : 12 l/100km
1000 m.DA : 63 secondes
Vitesse maximale : 90 km/h
Poids : 1350 kg env.

Pour en savoir plus : le site de lecruchon

Posté par Zorglub34 à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Renault MonaSix RY2 (1928-1930)

Poster un commentaire