16 janvier 2013

Peugeot 302 (1936-1938)

Peugeot302av

Peugeot302av1

Peugeot302ar1

Peugeot302ar
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2009)

Peugeot302av

Peugeot302av1

Peugeot302ar1

Peugeot302ar
(Le Trait, Seine-Maritime, mai 2011)

La Peugeot 302 succède à la 301 en 1936 au salon de l'auto de Paris. Elle se situe comme une alternative à la familiale 402 et a pour vocation de concurrencer la Citroën Traction. Elle reprend le design du "fuseau Sochaux" à un tel point qu'il est difficile de la reconnaître du premier coup d'œil. De fait, elle est un peu plus grande que la 202 (qui n'apparaît qu'en 1938), un poil plus étroite que la 402 dont elle est extrapolée.

Elle est motorisée par un 4 cylindres de 1758 cm3 qui lui fournit 43 chevaux et l'emmène à 105 km/h. Ce moteur est directement dérivé du moteur 2 litres de la 402 dont on a diminué la cylindrée afin de faire baisser la puissance fiscale à 10 CV.

En 1937, elle devient 402 légère et sa production cesse totalement en 1938 après 25083 exemplaires produits, dont 20 dans une configuration "302 SS", choix malheureux avant-guerre signifiant "Super Sport". Elle sera également revue par Emile Darl'Mat (voir ici la 402 Darl'mat).

Posté par Zorglub34 à 19:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Peugeot 302 (1936-1938)

    Une belle vieille dame

    Posté par didier, 17 janvier 2013 à 10:45
  • PEUGEOT 302

    Bonjour,

    j'ai acquis et débuté la restauration d'une 302 en mars 2014.

    J’ai remis à neuf le châssis, les trains roulants et la mécanique ( pont, boite, moteur de 402, accessoires moteur, boitier de direction, suspensions, amortisseurs, freins,…..).
    J’ai bientôt terminé la restauration et apprêté la carrosserie avant mise en peinture que je prévois de faire réaliser par un professionnel.
    Ceci dit , j’ai quelque fois un peu de mal à m’y retrouver car j’ ai acquis ce véhicule en grande partie démonté. Hors, j’ai chercher partout, je n’arrive pas à trouver de renseignements sur la partie carrosserie.

    Le problème que j’ai aujourd’hui est le suivant:

    Sur la caisse, dans l’encadrement de la porte, il y a une feuillure (un renfoncement) dans laquelle vient s'appuyer le joint de porte.Selon le millésime celle-ci peut être différente. Sur le modèle que je possède la feuillure est beaucoup plus prononcée (plus profonde) sur la partie haute que sur la partie basse. N’ayant pas démonté moi même, je suis dans l’impasse, je ne comprend pas.Y avait il une autre pièce qui venait combler ce vide sous la gouttière et si oui de quelle nature. Quelqu’un peut il m’aider?


    Cordialement

    Posté par COPEAULOGUE, 15 octobre 2015 à 09:34
  • Le message est passé

    Posté par Z, 15 octobre 2015 à 09:47
Poster un commentaire