21 août 2010

Triumph Spitfire Mark IV (1970-1974)

Triumpf_Spitfireav

Triumpf_Spitfirear
(Paris, Avril 2006)

Redessinée par Michelloti, la Spitfire reprend à l'arrière le dessin de la Stag ou encore de la Triumph 2000. L'avant est épuré avec une ligne plus régulière grâce à la disparition des tampons du pare-choc. Ils migrent dessous, de chaque côté de la plaque. Les ailes perdent les lignes de soudure, ce qui contribue à l'adoucissement général. Les poignées de porte sont plus encastrées.

A l'intérieur, les instruments quittent le centre de la console pour revenir devant le conducteur. La planche est d'abord en plastique mais elle retrouve le bois en 1973.

Le moteur est toujours le 1300 inauguré dans la Mk III. Cependant, il reçoit de nouvelles pièces afin de pouvoir les partager avec le 6 cylindres 2,5 litres de la TR6, ce qui induit une plus grande souplesse d'utilisation. La plus grande modification se situe sur la suspension arrière qui est retravaillée afin d'éliminer la propension au sur-virage. Déjà éprouvée sur la Triumph GT6 et la Vitesse, la modification améliore nettement la tenue de route, surtout lorsqu'on titille les limites du châssis.

En 1973 en Amérique du Nord, et en 1975 pour le reste du monde, la Mk IV est remplacée par celle qu'on appelle Mk 1500 en raison de son nouveau moteur.

Posté par Zorglub34 à 13:24 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,

Volkswagen Coccinelle 1303 S (1973-1975)

VWCox1303av

VWCox1303ar1

VWCox1303ar
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2009)

En août 1973, la Coccinelle 1303 obtient quelques nouveaux élements qui permettent de la distinguer aisément de toutes les autres. Elle se distingue aisément par ses optiques arrière très rondes et bien plus grandes, alors que sur la 1302 et la 1303 de 1972 ces feux ont une forme de fer à repasser. Tout comme la 1302, la 1303 dispose de deux motorisations : 1300 ou 1600 qui fournissent 44 ou 50 chevaux. Equipée du 1600, l'appellation est 1303 S. On peut l'identifier à ses quatre séries d'ouies au-dessus de l'éclairage de plaque.

Le 19 janvier 1978, la dernière Coccinelle sort des chaînes de montage allemandes. 16 255 000 voitures ont été produites et il s'en produit encore plus de 1000 par jour à l'étranger, en particulier au Mexique où elle est la reine du marché. Le 15 mai 1981, la barre des 20 millions d'exemplaires est franchie dans les usines de Mexico. A partir de 1985, la Coccinelle n'est plus importée en Europe. Mais sa production se poursuit outre-atlantique. En 1992, elle reçoit un pot catalytique et la 21 000 000è voiture est vendue. La production s'arrête finalement en 2003. Entre temps la Golf a battu le nombre d'exemplaires vendus, mais en des versions tellement différentes les unes des autres qu'on ne peut pas tellement parler d'un unique véhicule. A l'inverse, même si elle a connu des évolutions, elle restait rustique et démodée depuis des décennies tout en restant au pinacle de la production automobile.

La New Beetle est venue la remplacer, mais l'architecture des deux voitures n'est pas comparable.

Pour en savoir plus :
L'historique des évolutions de la Coccinelle