03 juillet 2010

Fiat 126 (1972-1987)

Fiat_126_Av

Fiat_126

(Circuit des Remparts, Angoulême, Charente, septembre 2004)

Fiat126av

Fiat126av1

Fiat126ar

Fiat126ar1
(Duclair, Seine-Maritime, avril 2009)

Présentée à Turin en octobre 1972 à côté d'une Fiat 500 R, la 126 a pour mission de remplacer la Fiat 500. Elle reprend la base de son châssis, elle reprend également le moteur porté toutefois à 594 cm3, ce qui lui confère 23 ch ! Mais l'attachement à la Fiat 500 est tel qu'elles resteront au catalogue côte à côte pendant plusieurs années.

La 126 présente l'avantage de donner un peu plus de place aux occupants grâce au nouveau dessin de la carrosserie, plus anguleux et plus efficace. Elle gagne en volume ce que la 500 perd en charme.

La 126 est également un succès européen. La voiture est en effet produite pour toute l'Europe sous des marques différentes, souvent sous licence comme Fiat a l'habitude de le faire. Ainsi la 126p est fabriquée par Polski-Fiat pour la Pologne, par Steyr-Puch pour l'Autriche sous le nom 126A. Elle est également distribuée en France, en Allemagne, en Angleterre sous des noms différents (126 Personal, 126 Bambino, etc).

En 1977, la 126 reçoit un moteur de 652 cm3 qui lui permet d'afficher 24 chevaux ! La production est arrêtée en Italie à partir de 1978 et la production a lieu uniquement en Pologne chez Polski.

Peu à peu la production diminue au profit de la Fiat Panda qui répond mieux aux critères des années 80. Un second souffle sera toutefois tenté avec la Fiat 126 bis. La production s'élève au total à plus de 4,67 millions d'unités.


Aston Martin DBS (1967-1972)

AstonMartinV8Av

AstonMartinV8Av2

AstonMartinV8Ar
(Lignières-Sonneville, Charente, Novembre 2005)

Alors que la clientèle d'Aston Martin réclame un V8 depuis des années, c'est en 1967 que la firme livre ce modèle qui sera la figure de proue de la marque durant 20 ans, d'abord produit avec le 6 cylindres en ligne de 4 litres de la DB6 sous le nom de DBS de 1967 à 1972 (celle de James Bond dans "Au service secret de sa majesté"). Avec 285 chevaux, il permet déjà de belles performances, et encore davantage avec la version Vantage et ses 330 chevaux grâce au remplacement des trois carburateurs SU par trois carburateurs Weber.

Fiche technique :

Moteur : 6 cylindres en ligne, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Bloc : aluminium
Culasse en aluminium
Puissance fiscale : NC
Cylindrée : 3995 cm3
Alésage x course : 96 x 92 mm
Taux de compression : 8,9:1
Vilebrequin 7 paliers
Puissance maximale : 282 ch (SAE) à 5750 tr/min
Couple maximal : 40,1 mkg à 4500 tr/min
Distribution : double arbre à cames en tête
Nombre de soupapes : 12
Alimentation : 3 carburateurs SU
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses manuelle à 5 rapports
Direction à crémaillère, assistée
Diamètre de braquage : 11 m
Suspension av : pseudo Mc Pherson,
Suspension ar : essieu de Dion
Longueur : 458,5 cm
Largeur : 183 cm
Hauteur : 132,2 cm
Empattement : 260 cm
Voie av : 150 cm
Voie ar : 150 cm
Garde au sol : 14 cm
Pneus av : 205/70 HR 15
Pneus ar : 205/70 HR 15
Freins av : disques
Freins ar : disques
Vitesse maximale : 225 km/h
0 à 100 km/h : 7,3 s
400 m.D.A. : 15,2 s
1000  m.D.A. : 27,9 s
Capacité du réservoir : 95 litres
Poids : 1651 kg

Posté par Zorglub34 à 15:07 - - Commentaires [1]
Tags : , , , , ,