21 mai 2010

Volvo 262 C (1977-1981)

Volvo262cav

Volvo262cprof

Volvo262car
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2008)

Il est difficile de face ou de l'arrière de distinguer une 262 d'une 264 à coup sûr. L'œil exercé remarque le toit abaissé de quatre centimètres, seule différence. En revanche, de profil, cette voiture offre des lignes particulières et plutôt uniques en leur genre.

Suite à l'arrêt de la P1800 S en 1973, Volvo n'a plus de coupé à vocation sportive, ce qui permet de véhiculer une image positive au travers des marchés. Et ce n'est qu'à l'arrêt de la production qu'est lancé un nouveau projet pour la remplacer. Un premier projet est envisagé par Jan Wilsgaard, le patron du style de chez Volvo, mais abandonné à l'idée de lui implanter le 6 en ligne de la 164. La 164 s'est mûe en 264 et si le projet P172 est mort, l'idée d'un coupé de haut de gamme fait son chemin.

Jan Wilsgaard fait alors appel à Bertone pour produire un coupé dessiné par ses soins à partir de la berline 4 portes et dans l'objectif de le placer en haut de gamme, même face à la concurrence. Sur la base d'une 242, il conçoit un coupé à quatre places inspiré des top-chops américains au toit rabaissé. Il descend le pavillon de 75 mm, incline le parebrise et abaisse la hauteur de la vitre arrière. Les places arrière sont de taille confortable et les passagers ont l'impression d'être protégés, ou absorbés, par les montants de custode larges et profonds comme derrière la vitre opéra d'une Lincoln Continental coupé Mk IV.

A l'intérieur, la voiture est garnie d'un équipement hors normes avec notamment des vitres teintées et électriques, des rétroviseurs électriques, des sièges chauffés, un régulateur automatique de vitesse, la climatisation, des jantes en alliage léger, des lave-phares, sans compter une sellerie en cuirs tout particulièrement sélectionnés par Bertone. Le cuir se loge jusque dans les portes, à côté de la ronce de noyer. Si bien qu'aucune option n'est proposée. A l'origine, seule la peinture grise est disponible et ce n'est qu'à partir de 1979 que d'autres coloris sont proposés, tout en conservant le toit en vinyle noir en option.

Côté moteur, c'est naturellement le V6 "maison", développé avec Renault et Peugeot, le fameux V6 PRV qui est installé. On peut remarquer la calandre légèrement en avant des phares, ce qui distingue les V6 des 4 cylindres. Une nervure sur le capot marque également la différence. De 1977 à 1980, c'est la version originale de 2664 cm3 et 148 chevaux. En 1980, pour la dernière année, c'est une version 2849 cm3 qui est installée, une version qui ne sera mise en service que quatre ans plus tard dans la Renault 25 V6 et les dernières Peugeot 604 (ici en Turbo-D). Si le moteur a les défauts qu'on lui connaît, il a l'avantage d'être souple et d'une sonorité particulièrement agréable, des atouts indéniables pour le marché américain qui absorbera la grande majorité de la production, avec boite automatique, bien entendu.

Produite à 6622 exemplaires dont seulement 74 en France, elle dépassa néanmoins les espoirs de Volvo en terme de volumes, espoirs fixés à 800 unités par an. Elle n'eût pas de descendante, et il fallut attendre 1985 et la Volvo 780 pour trouver une relève. Le modèle présenté est d'octobre 1981 et nécessité 7 mois de restauration. Son propiétaire explique qu'il a dû procéder au "remplacement de la boite, remplacement d'un phare, deux feux AR, réfection des freins, carrosserie, peinture, redémarrage moteur, et un gros nettoyage intérieur son ancien propriétaire avait un gros chien....)". La voiture a été achetée en 2001 après trois ans d'immobilisation. Il cherche aujourd'hui a recenser tous les exemplaires en circulation. Avis aux amateurs.

Pour en savoir plus : le site Volvo Bertone

Fiche technique :

Moteur : V6 à 90° PRV, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : 15 CV
Cylindrée : 2664 cm3
Alésage x course : 88 x 73 mm
Taux de compression : 9,5:1
Vilebrequin : 4 paliers
Puissance maximale : 148 chevaux à 5700 tr/min
Couple maximale : 22,2 mkg à 3000 tr/min
Distribution : 2 simples arbres à cames en tête
Nombre de soupapes : 12
Alimentation : injection mécanique
Type de transmission :  propulsion
Boite de vitesses automatique à 3 rapports
Direction à crémaillère, assistée (3,5 tours)
Diamètre de braquage : 9,8 mètres
Suspension av : roues indépendantes type McPherson, barre stabilisatrice, ressorts hélicoïdaux
Suspension ar :   Essieu rigide, bras longitudinaux, barre Panhard, barre stabilisatrice, ressorts hélicoïdaux
Longueur : 488 cm
Largeur : 171 cm
Hauteur : 136 cm
Empattement : 264 cm
Voie av : 142 cm
Voie ar : 143,5 cm
Pneus av : 185/70 HR 14
Pneus ar : 185/70 HR 14
Freins av : disques
Freins ar : disques
Vitesse maximale : 185 km/h
0 à 100 km/h : 10,9 s
400 m D.A. : 18 s (125 km/h)
1000 m D.A. : 33,4 s (156 km/h)
Capacité du réservoir : 60 litres
Consommation moyenne : 9,1 l/100km
Cx : 0,48
Volume du coffre : 675 litres
Poids : 1450 kg

Posté par Zorglub34 à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Volvo 262 C (1977-1981)

Poster un commentaire