12 mars 2015

Simca Grand Large (1954-1958)

SimcaGrandLargeav11

SimcaGrandLargear1

SimcaGrandLargear

SimcaGrandLargeint
(Rétro-and-Caux, Doudeville, Seine-Maritime, juillet 2012)

SimcaArondeGrandLargeav

SimcaArondeGrandLargeav1

SimcaArondeGrandLargear1

SimcaArondeGrandLargear
(Le Trait, Seine-Maritime, mai 2011)

SimcaArondeGrandLargeav1

SimcaArondeGrandlargeav

Simcaarondelogo
(Auto-Moto-Retro, Parc des Expos de Rouen, Seine-Maritime, septembre 2008)

Avec la Simca 9 Aronde de 1951, Simca tient le haut du pavé des constructeurs français. La petite berline se classe seconde des ventes (55 000 exemplaires la première année) juste derrière la 4 CV et Simca peut s'enorgueillir du rôle de troisième constructeur français. Mais Henri-Théodore Pigozzi n'était pas homme à se contenter de si peu. Pour le salon de l'Auto à Paris en 1952, Simca présente deux prototypes fabriqués sur la base de la petite Aronde, un cabriolet et un coupé. Face à l'accueil très favorable que reçoivent les deux modèles, Pigozzi se lance le défi de les industrialiser.

Pour le coupé, la problème est de taille. Baptisé Grand Large, le concept, inspiré par la production américaine, est dépourvu de montant central. Et cela à des conséquences importantes concernant la rigidité de la caisse autoporteuse. Des renforts au niveau des longerons sont indispensables, mais également sur les montants et à d'autres endroits stratégiques. Seconde difficulté, la lunette arrière est à la fois très inclinée et très arrondie. Or à l'époque, aucun industriel n'est capable de produire une telle glace. Au total, il faut deux ans pour parvenir à établir une voiture qui puisse être commercialisée.

La Grand Large est commercialisée avant la nouvelle Aronde 1300 et sa robe dite "Océane" (ne pas confondre avec la Simca Océane). Moustache droites, arrière aux feux corrigés, malle étirée, chromes rutilants, peinture deux tons, les ingrédients sont en place. L'habitacle est assez spacieux et le confort satisfaisant. En attendant que la technique progresse, elle est d'abord proposée avec une lunette arrière en trois partie qui sera remplacée en 1955 par une lunette d'un seul tenant.

Proposée à partir de 1954, la Grand Large existe en trois finitions. La première, Normale, a des enjoliveurs ordinaires tandis que la Special se distingue par des enjoliveurs ajourés dans la nervure (nos modèles). Quant à la Rue de la Paix, elle représente un haut de gamme très rare sur les routes. La Normale reçoit le moteur 1200 de 42 ch issu de la Simca 8 tandis que les deux autres bénéficient du moteur Flash de 48 ch. Avec 135 km/h en pointe, elle est dans la haute moyenne de son époque.

L'emblème qui trône sur le capot (modèle noir) disparaît à partir de 1956 (modèle bleu). Avec l'apparition de l'Aronde P60, la Grand Large sera prolongée pendant l'année modèle 1959 uniquement. Près de 80 000 voitures ont été fabriquées. A l'heure actuelle, la voiture est assez recherchée et sa côte peut grimper autour des 8000 € pour un exemplaire hors de tout reproche. L'histoire se poursuit néanmois avec le tandem Simca Océane et Plein Ciel et l'Aronde P60 Monaco.

Pour en savoir plus : Simca, l'histoire d'une hirondelle

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne Flash, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale : 6 CV
Cylindrée : 1290 cm3
Alésage x course: 74 x 75 mm
Taux de compression : NC
Vilebrequin : 3 paliers
Puissance maximale : 48 ch à 4800 tr/min
Couple maximal : NC
Distribution : arbre à cames latéral, soupapes en tête et culbuteurs
Nombre de soupapes : 8
Allumage : batterie et distributeur
Alimentation : 1 Carburateur inversé Solex 32 PBIC
Type de transmission : propulsion
Boite de vitesses manuelle à 4 rapports (1ère non synchronisée)
Longueur : 411,5 cm
Largeur : 155,8 cm
Hauteur : 149 cm
Empattement : 244,3 cm
Voie av : 125,5 cm
Voie ar : 125 cm
Pneumatiques : 5,60 x 14
Vitesse maximale : 135 km/h
Poids: 930 kg

Posté par Zorglub34 à 22:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Simca Grand Large (1954-1958)

    ma grand large

    je possede une grand large de1954 refaite de A a Z avec calandre dents de requin et lunette ar en 3 morçeaux chose rare aujourdhui.
    pour tout vous dire j 'étais ancien pilote essayeur prototype de la piste SIMCA CHRYLER de Mortefontaine dans l'oise jusqu'en 1986.

    Posté par la piste, 26 décembre 2016 à 19:32
  • "mâle étirée" ???

    Bonjour,

    A quoi pensait le rédacteur en écrivant cela ??

    Amicalement

    Posté par zagato79, 16 décembre 2017 à 14:48
  • On se le demande.
    Merci d'avoir relevé ce superbe lapsus !
    Le texte a été corrigé.

    Posté par Z, 16 décembre 2017 à 18:04
  • Moteur flash 7 cv pour la grand large ET pas 6 cv

    Posté par Hilel, 30 septembre 2018 à 00:03
Poster un commentaire