15 juillet 2009

Renault Juvaquatre (1937-1948)

RenaultJuva4av1

RenaultJuva4prof

RenaultJuva4ar
(Caux-Retro, Allouville-Bellefosse, Seine-Maritime, juillet 2008)

La Juvaquatre est une voiture qui est un héritage direct du Front Populaire. Les victoires des ouvriers ouvrent de nouvelles perspectives pour les constructeurs : les congés payés vont permettre de partir en vacances, et quoi de mieux qu'une voiture pour s'y rendre ? Chez Renault, on pense immédiatement à une voiture légère et avec un petit moteur 4 cylindres peu gourmand et qui s'adresserait aux jeunes. Le nom est né : juva (jeune) et quatre pour le nombre de cylindres, comme pour ses aînées Monaquatre, CeltaQuatre.

L'histoire raconte que chez Renault on se serait directement inspiré de l'Opel Olympia pour créer la Juvaquatre. La voiture est la première caisse auto-porteuse de Renault, et le premier petit quatre cylindre depuis presque dix ans. Autre nouveauté, les roues avant sont indépendantes. La ligne intègre les phares dans la calandre et les ailes sont mieux profilées à l'avant, presque dans le prolongement de la caisse à l'arrière. Mais les nouveautés s'arrêtent là. Les solutions traditionnelles telles que la propulsion par essieu rigide à l'arrière, le moteur à soupapes latérales, des freins à câble sont reprises. Il n'y a pas de porte de coffre à l'origine, il faut passer par l'intérieur pour charger et décharger ou accéder à la roue de secours. A ses débuts, elle n'a que deux portes, les deux supplémentaires n'arrivent qu'en juin 1939. Les freins hydrauliques sont installés en août de la même année.

Elle est livrée avec un moteur 747 cm3 en 1938. Rapidement la cylindrée passera à 845, puis 1003 cm3, et la puissance augmentant de 21 à 26 chevaux les 100 km/h sont enfin atteints.

Dès 1938, la voiture est déclinée en fourgonette. Elle sera aussi livrée en coupé, coach, découvrable, pick-up, une version spéciale pour taxi, et un break familial qui prend le nom Dauphinoise.

La production connait un brusque coup d'arrêt pendant la guerre, les usines étant réquisitionnées pour la production de munitions. Quelques unités seront tout de même produites jusqu'en 1942. Les chaines se remettent en marche en 1946, et l'arrivée de la 4CV met en un terme la production de la berline en novembre 1948, tandis que la fourgonnette et la Dauphinoise poursuivent leur carrière jusqu'en 1960. Au total 138 000 exemplaires ont été fabriqués, toutes versions confondues, y compris pour la Poste et la Gendarmerie. La Juvaquatre aura eu la particularité d'être le seul modèle Renault produit avant et après la guerre.

Un site de passionnés : La Juvaquatre Renault Home Page

Fiche technique :

Moteur 4 cylindre en ligne, essence
Emplacement : longitudinal, avant
Puissance fiscale: 6 CV
Chemises non amovibles
Cylindrée: 1003 cm3
Alésage X course : 58  X 95 mm.
Puissance maximale : 23 ch à 4000 tr/min
Carburateur Solex 26 FAI ou 26 AIC
Embrayage à disque sec.
Boite à 3 vitesses et 1 marche arrière. (1ère non synchronisée)
Roues indépendantes à l'avant, ressort transversal à l'avant et à l'arrière,
4 amortisseurs hydrauliques à bras.   
Vitesse maximum en charge: 100 km/heure
Consommation moyenne: 7 litres aux 100 km.
Capacité du réservoir : 25 litres
Charge utile: 250 kg
Poids total en charge: 1160 kg
Poids à vide :750 kg.
Longueur hors tout: 3,75 m.
Largeur maxi:1,40 m
Hauteur maxi: 1.50 m.
Freins à cables au pied sur les 4 roues.
Frein à main sur roues arrières.
Pneus: 4,75 x 16

Posté par Zorglub34 à 16:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Renault Juvaquatre (1937-1948)

    Meu JuvaQuatre

    Adquiri atravez de uma troca bem equilibrada para ambas as partes um Renault JuvaQuatre 1948.
    Troquei numa linda "radiola de fichas", hoje conhecida como Junk Box dos anos 60 em perfeito estado de funcionamento,acredito que seja uma das últimas remanescetes no estado em que se encontra, aqui no Brasil. Estou muito feliz em ser dona de uma relíquia de 64 anos e bem fácil de ser restaurado, pois está em muito bom estado.
    Comecei fasendo a mecanica, depois vou para a pintura, cromados, capotaria e emplacamento.
    Gostaria de pedir ajuda aos apaixonados e conhecedores do carrinho para tentar deixa-lo novamente como veio de fábrica. Agradeço antecipadamente aos amigos. Boris Kavlin.

    Posté par Boris Kavlin, 28 mai 2012 à 22:57
  • Precisions sur la juvaquatre

    Bonjour
    J'ai noté des erreurs dans le texte sur la juvaquatre
    Elle n'est pes sortie en 37 mais en avril 38 (en 37 vehicule de pre-serie pour le salon)
    La roue de secours a toujours ete a l'exterieur de la caisse
    La cylindrée etait 1003 cc jusqu'a 53 (moteur lateral)
    747 cc jusqu'en 56 (moteur de la 4cv)
    845 cc ensuite (moteur de la dauphine)
    Je pense qu'il n'y a jamais eu de pick-up d'usine
    Sur les voitures avec frein a cables le frein a main agit sur les 4 roues
    Dauphinoise n'est l'appelation du break mais l'appellation des voitures a moteur de dauphine toutes carrosseries confondues
    Salutations

    Posté par FEVRE jean claud, 20 août 2012 à 16:56
  • Merci de ces précisions et de participer à la qualité de ce site. Les modifications seront effectuées dans les meilleurs délais.

    Posté par Z, 22 août 2012 à 12:00
Poster un commentaire