20 juin 2009

Simca Aronde P60 Etoile Super (1958-1963)

SimcaArondeEtoileSuperav

Simcaarondeetoilesuperar
(Caudebec-en-Caux, Seine-Maritime, juillet 2008)

L'Aronde P60 est la dernière génération de la Simca 9 apparue en 1951. Elle cède au style américain avec une large calandre chromée en lieu et place des moustaches de ses aînées. De fait, Simca court derrière la Peugeot 203 qui se vend aussi bien, mais sans les renforts de publicité dont bénéficie l'Aronde. Elle a donc régulièrement besoin de présenter un aspect nouveau.

Elle est ainsi dotée de nouveaux moteurs, dont un nouveau quatre cylindres à vilebrequin à 5 paliers. Elle est disponible en de multiples couleurs, et même en combinaisons de peintures deux tons. Elle existe en dix versions et trois moteurs. Sans compter les différentes options, les différents coloris de sièges, les déclinaisons sont en nombre considérable. Elle est ici en version Etoile Super, sans doute équipé d'un moteur 6 CV. Mais bien d'autres versions existent, comme l'Etoile 6, Montlhéry, Grand Large, Plein Ciel, et bien d'autres. Cette possibilité de personnalisation donne son nom (P60) au modèle : Personnalisation des années 60. Certains prétendent que le "P" reprend l'initiale de l'audacieux patron de Simca, Henri-Théodore Pigozzi.

La voiture est réputée confortable et facile à conduire. Mais sa première non synchronisée et son essieu arrière rigide viennent ternir cette image. Elle est aussi connue pour sautiller de l'arrière en raison de la trop grande rigidité de la suspension arrière et toutes les améliorations n'y apporteront pas grand chose.

En 1963, après 1 400 000 exemplaires vendus, l'Aronde, vaincue par la concurrence des Renault Dauphine et des Peugeot 403, tire sa révérence et cède sa place à la Simca 1300.

Posté par Zorglub34 à 12:55 - - Commentaires [0]
Tags :