03 mai 2009

Ferrari 456 MGT (1998-2003)

Ferrari456MGTav1

Ferrari456MGTar1
(Aniane, Hérault, juin 2008)

Très peu de changements sur la MGT par rapport à la 456 GT. Le M signifie "modificato", et de fait ces retouches sont légères. La calandre est modifiée selon le modèle des F355 et 512 TR et intègrent dans la grille deux feux ronds qui étaient jusque là à l'extérieur. Le reste des modifications concernent l'habitacle et le système de refroidissement. Du côté des performances, aucun changement.

Même si elle est réputée remplacer la Testarossa et ses descendantes, on retrouve une certaine filiation pour la 456 M dans la 550 Maranello.

Posté par Zorglub34 à 13:38 - - Commentaires [0]

Ferrari 456 GT (1993-1998)

Ferrari456GTav2

Ferrari456GTar2
(Aniane, Hérault, juin 2008)

Avec la 456 GT, Ferrari renoue avec deux traditions : le coupé GT 2+2 avec moteur à l'avant et la numérotation à la cylindrée unitaire. La 456 est l'héritière du style de la 365GTB/4 Daytona, et des 400/412. Equipée d'un V12 à 48 soupapes de 456 cm3 de cylindrée unitaire, les 5,4 litres rendent 442 chevaux placés à l'avant, tandis que l'ensemble boite 6 rapports et différentiel est placé à l'arrière. L'équilibre des masses est ainsi au mieux préservé. C'est à l'époque la Ferrari la plus puissante jamais construite, et la première voiture de quatre places capable d'atteindre 300 km/h. Les passagers arrières sont alors les plus rapides au monde. Le 0 à 100 est effectué en 5,2 secondes, et le kilomètre franchi au bout de 23,3 secondes, performances à mettre en perspective avec les 1690 kg à vide de l'engin.

Pour la sécurité, la voiture est contrôlée au moyen d'un ABS, d'un anti-patinage et d'un correcteur d'assiette à l'arrière, et plusieurs lois d'amortissement sont mise en service selon la vitesse de la voiture. La voiture est construite sur une structure tubulaire en acier et les pièces de la carrosserie en alu sont soudées par points au moyen d'une technologie particulière : chaque face du métal qui est utilisé pour la soudure alu/acier (Feran) est traitée chimiquement différemment afin de pouvoir effecteur la difficile soudure.

A bord, l'intérieur est luxueux, plus exigu que dans la 400, mais tellement plus confortable. Le cuir rend une impression de salon à haute vitesse à la hauteur du prix d'achat : plus de 175 000 € !

En 1998, la 456 connaîtra une légère évolution avec la 456 MGT.

Fiche technique :

Type du moteur    V12 à 65°
Energie     Essence
Disposition    Longitudinal avant
Alimentation     Gestion électronique intégrale Bosch Motronic M 5.2
Suralimentation     -
Distribution     2 doubles arbres à cames en tête
Nombre de soupapes     4 par cylindre
Alésage & Course     88 x 75 mm
Cylindrée     5474 cc
Compression     10.6:1
Puissance     442 chevaux à 6250 tr/min
Couple     56.0 mkg à 4500 tr/min
Boite de vitesse     6 rapports
Puissance fiscale    40 CV
Type    Propulsion
Antipatinage    Serie
ESP    Non
Direction    Crémaillère assistée
Suspensions Av    Triangles superposés, barre stabilisatrice
Suspensions Ar    Triangles superposés, barre stabilisatrice
Freins avant    Disques ventilés 330mm
Freins arrière    Disques ventilés 310mm
ABS    Serie
PneuAv    255/45 ZR17
PneuAr    285/40 ZR17
Longueur    473 cm
Largeur    192 cm
Hauteur    130 cm
Empattement 260 cm
Coffre    180 litres
Poids    1690 kg
Vitesse max    300 km/h
0 à 100 km/h    5.2 sec
0 à 200 km/h    17.2 sec
400 mètres DA    13.3 sec
1000 mètres DA    23.3 sec
Sur route     12 l/100
En ville    28 l/100
Mixte     18 l/100
Réservoir    110 l
Nb airbags    2
Climatisation    Série

Posté par Zorglub34 à 11:45 - - Commentaires [0]