22 mars 2009

Autobianchi A112

AutobianchiA112av2

AutobianchiA112av1

AutobianchiA112prof1

AutobianchiA112prof2

AutobianchiA112ar1

AutobianchiA112int
(Aniane, Hérault, avril 2008)

Alors que la Bianchina est en fin de carrière, Autobianchi souhaite trouver une remplaçante qui serait la concurrente de la Mini. L'ingénieur Dante Giacosa s'attèle à sa table de dessin et livre une voiture dont 80 % du volume est destiné aux passagers et 20 % seulement aux parties mécaniques. Conforme
au cahier des charges, elle permet d'emmener 4 adultes dans un confort optimum, même sur autoroute.

Présentée au salon de Turin 1969, elle est de taille réduite, idéale pour la ville, avec 4 roues indépendantes et une suspension qui offre un confort qui n'a rien à voir avec les soubresauts d'une Mini, usante à la longue. Elle est tout de même nerveuse, grâce à un moteur 903 cm3 de 45 chevaux et une boite 4 vitesses que l'on retrouvera dans la Fiat 127. Elle n'est pas aussi agile que la Mini, cette dernière virant toujours à plat, mais elle fait bonne figure.

Dès 1971, les versions se multiplient. Une version E, mieux finie se juxtapose à la version de base. Régulièrement, des légères modifications sont apportées, puisant dans les banques d'organes de Fiat. Aussi on retrouve les buses d'aérations, les commandes de clignotant, les compteurs, le levier de vitesses de Fiat.

Côté mécanique, les moteurs progressent, même si le 903 cm3 reste le modèle de base. Un 958 cm3 de 48 chevaux vient épauler la gamme, et un 1050 cm3 de 70 chevaux qui permet d'atteindre 160 km/h en finition Abarth vient concurrencer la Mini Cooper !

En dépit des apparences, notre modèle n'est pas une version de luxe, en dépit de la présence de chromes autour du pare-brise et de la lunette arrière, de la présence d'un compte-tours et d'un volant en bois (merci à Jean-Charles pour ces précisions, voir les commentaires ci-dessous).

En 1979, la voiture subit un profond lifting, pour continuer sa carrière jusqu'en 1986 année lors de laquelle elle sera remplacée par l'Y10 après 1 237 000 exemplaires écoulés.

Fiche technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne, essence
Emplacement : transversal, avant
Puissance fiscale : 5 CV
Cylindrée : 903 cm3
Puissance maximale : 47 ch à 6200 tr/min
Couple maximal : 6,3 mkg à 3500 tr/min
Distribution : arbre à cames latéral
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : carburateur
Type de tranmission : traction
Boite de vitesses manuelle à 4 rapports
Direction à crémaillère (3,4 tours)
Diamètre de braquage : 8,9 m
Suspension av : roues indépendantes type McPhersion
Suspension ar : roues indépendantes, ressort à lame transversale
Longueur : 327 cm
Largeur : 148 cm
Hauteur : 136 cm
Pneus av : 135 SR 13
Pneus ar : 135 SR 13
Freins av : disques
Freins ar : tambours
Vitesse maximale : 137 km/h
Poids : 670 kg

Posté par Zorglub34 à 12:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Autobianchi A112

    Impossible de semer les poulets avec ça !!! sauf peut-être dans des ruelles toutes rikiki ...

    Posté par gérard, 22 mars 2009 à 22:29
  • rectification

    Le modèle présenté n'est pas ce que vous décrivez. Il s'agit d'une voiture "de base" et non d'une version E. J'ai acquis exactement la même (y compris couleur) en mars 72. C'était la deuxième et j'en ai eu HUIT (j'ai toujours la huitième). Toutes les A112 de l'époque avaient de série les chromes que vous décrivez (le poids des pare-chocs...) et le volant en bois. Le compte-tour était en option. Le moteur est un 903 cm3 de 47 CV.

    Posté par Charlie, 12 avril 2013 à 15:35
  • Merci de ces précisions, les modifications ont été effectuées.

    Posté par Z, 13 avril 2013 à 14:00
  • Complément

    Oui d'apparence extérieure il s'agit d'une série 1, donc entre 1969 et mars 73; La couleur doit être un vert Scozia 389, ce qui confirme puisque ce vert n'existe plus en 74; Seul détail curieux : la sortie d'échappement est à gauche alors qu'elle devrait être à droite. Moteur 903 cm3 de 44 ch.

    Posté par Bernytalian, 08 décembre 2013 à 16:42
Poster un commentaire